Articles > Les élections > Elections (archives) > Elections régionales - mars 2010 (Lorraine)

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Documents divers  
  Popularité 69 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 66 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 66 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 66 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 66 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

Élections régionales J-7 / Thème du jour "VOTEZ !!!" - 07/03/2010

Élections régionales J-7 / Thème du jour "VOTEZ !!!"

Passe le message à ton voisin ! Pour faire que cela change, pas d’abstention !

L’abstention est un frein pour la Gauche et une assurance pour la Droite.

S’abstenir de voter, c’est voler au secours de la Droite, approuver et renforcer la politique de Nicolas Sarkozy.

Le bulletin de vote donne le pouvoir de se faire entendre, de sanctionner et de faire bouger les choses.

Depuis Mai 2007, le Président de la République nous impose une façon de faire de la politique que nous ne partageons pas et dont nous ne voulons pas.

Communication et promesses à outrance, rythme des réformes effréné, cadeaux en faveur des plus riches, présidence bling-bling…

Le Président de la République suscite beaucoup d’espérances et beaucoup d’attentes auprès des Français.

Malheureusement aujourd’hui, après 2 ans et demi de mandat, les citoyens sont déçus.

Leur déception nous touche au cœur car nous la partageons.

Au-delà de nos différences de convictions et de valeurs, cette façon de « pratiquer » pénalise les acteurs politiques dans leur ensemble, toutes tendances confondues.

Nos concitoyens se méfiaient déjà de l’action politique. Leur sentiment en ressort renforcé. Mais pour nous, hommes et femmes de la liste de Jean-Pierre Masseret, la parole a un sens. Nous ne voulons pas faire de promesses inconsidérées que ce soit en période de campagne ou non.

Si nous voulons que les citoyens s’intéressent et participent à la vie démocratique en allant voter, il faut avant tout les respecter. Les respecter, c’est respecter la parole qui leur a été donnée. C’est ainsi que nous concevons l’action politique.

Ce qui a été fait sous l’impulsion de Jean-Pierre Masseret depuis 6 ans l’a été à la lumière des engagements pris devant nos concitoyens en 2004. 100% des engagements pris ont été respectés. Parole donnée, parole tenue. Il en sera de même pour le prochain mandat. A notre niveau régional, nous avons fait de la Région un compagnon de route au plus près des besoins des citoyens, utiles et efficaces.

Nous pensons que c’est par l’action de proximité et par le respect de la parole donnée que nous arriverons à redonner confiance à nos concitoyens.

Il est possible de faire de la politique autrement.
C’est ce que nous vous proposons de faire en allant voter dès le 14 mars prochain pour envoyer un signal fort au plus haut sommet de l’Etat et dire que :
- nous ne voulons plus d’une France à 2 vitesses !
- nous ne voulons plus d’agitation mais de l’action !
- nous ne voulons plus de promesses mais des engagements !
- nous ne voulons plus de la casse sociale mais de la protection sociale !
- nous ne voulons plus que l’économie régresse mais se redresse !
- nous ne voulons plus d’un « Etat pour un » mais d’un « Etat pour tous » !


Si vous ne pouvez pas aller voter, pensez à faire une procuration. Retrouvez les modalités du vote par procuration en cliquant ici


La presse du jour « A chaque jour suffit sa peine » comme on a coutume de le dire mais il faudrait en réalité dire « A chaque jour suffit sa peine avec Xavier Bertrand ».

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, porte-flingue de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement, a comme a son habitude « flingué » les Régions.

Après avoir dit aujourd’hui Dimanche 7 mars que le bilan des Régions est nul, après avoir dit qu’elles n’ont pas de projet, Xavier Bertrand a prétendu que les Régions n’avaient pas répondu favorablement à l’appel du Gouvernement pour mener cause commune et faire face à la Crise.

Nous rappelons à Xavier Bertrand que 9 milliards d’€ ont été consacrés en 1 an par les Régions pour relancer l’économie et protéger les salariés, ce qui représente, à elles seules, un tiers des sommes engagées par le Gouvernement.

Les Régions ont pris leur part de responsabilité pour faire face à la Crise alors même que cette Crise est la conséquence d’une gestion ultra libérale soutenue par la Droite et par le Gouvernement de Nicolas Sarkozy.

Nous rappelons également à Xavier Bertrand que c’est le Gouvernement qu’il soutient qui a prêté 20 milliards d’€ aux banques pour leur permettre de se refaire une santé suite à la Crise sans demander aucune contrepartie en retour.

En Lorraine, Jean-Pierre Masseret a fait voter par l’assemblée régionale une aide exceptionnelle de 70 millions d’€ déclinés en « 20 coups de pouce » pour faire face à la Crise et aider les entreprises, les particuliers et les territoires.

Jean-Pierre Masseret a également indiqué à François Fillon, Premier Ministre, quels étaient les dossiers que la Région souhaitait voir soutenus dans le cadre du Plan de Relance.

La vérité est que les projets retenus pas le Gouvernement dans le Plan de Relance ne sont que des projets qui étaient déjà prévus dans le Contrat de Plan Etat-Région. Le Gouvernement n’a fait qu’avancer leur réalisation.

Jean-Pierre Masseret a fait preuve d’engagements concrets et a agit pour faire avancer des projets utiles au quotidien des Lorrains, en mettant par exemple 30 à 40 millions d’€ pour débloquer la mise à 2X3 voies de l’A31 et assurer sa mise en sécurité, idem pour la VR52 (axe de délestement parallèle à l’A31 et qui rejoint l’A 30 vers la Belgique) ou encore la route St Clément – Azerailles.

Ces projets routiers et autoroutiers ne sont pourtant pas de la compétence obligatoire des Régions. Cela n’a pas empêché Jean-Pierre Masseret d’agir dans l’intérêt des Lorrains.

Malheureusement le Gouvernement et l’Etat sont restés sourds et inactifs à la main tendue proposée par Jean-Pierre Masseret.

Avec Xavier Bertrand, c’est tous les jours des coups portés au cœur des Régions et donc des Français.

Mais au petit jeu des mensonges, personne n’est dupe.

Les Régions refusent de porter des chapeaux qui sont trop grands pour elles.

Chacun doit assumer sa part de sa responsabilité. Celle du Gouvernement et de son Président est énorme. Personne ne fera croire le contraire aux Français.

Xavier Bertrand est le patron de l’Union des Menteurs Professionnels. Chaque jour, il nous en apporte la preuve.


Prochains rendez-vous avec Jean-Pierre Masseret

Demain, lundi 8 mars 2010,
- Réunion publique en mairie de Commercy, salle du conseil, à 18h00
- Réunion publique à la salle des fêtes de Bar-le-Duc, à 20h30



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET