Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Dans les entreprises

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #10 - 28 mai 2017  
  Popularité 100 % : Elections départementales : résultats par canton (2ème tour)  
  Popularité 100 % : Le nombre de candidats aux concours de professeurs 2012, le déni de Luc Chatel - 22/07/2011  
  Popularité 100 % : Un budget responsable maintenant plutôt qu’un jeu politicien - 09/08/2011  
  Popularité 100 % : François Hollande : 01 mars 2012  
  Popularité 100 % : Conseil général - séance plénière du 30 octobre 2014  
     

Grèves à la RATP : la direction doit accepter de négocier - 15/12/2009

Communiqué du Bureau national

Grèves à la RATP : la direction doit accepter de négocier

La grève dans le RER A est la conséquence de vraies difficultés sociales. La pression sur les agents de la RATP est particulièrement forte, notamment sur cette ligne très sensible. Les conditions de travail sont difficiles et le stress est réel.

Cette grève a lieu dans un contexte social très dégradé à la RATP.

Alors que les collectivités locales franciliennes, au premier rang desquelles la région Île-de-France, versent chaque année 3,8 milliards d’euros à la RATP pour prendre en charge ses missions, la direction de la RATP a fait le choix d’une stratégie financière risquée, et semble s’inscrire dans une perspective de privatisation. Certes, elle a pu augmenter ses bénéfices, mais sans que cela profite suffisamment à l’entretien des lignes, à l’investissement et aux salariés.

Aujourd’hui encore, alors que des marges de négociation existent, la direction joue le pourrissement du conflit, au détriment de centaines de milliers d’usagers chaque jour.

Cette attitude est inadmissible et irresponsable. La direction doit ouvrir de vraies négociations.

Le Parti socialiste demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et de garantir qu’un accord puisse être trouvé dans les meilleurs délais.

Les Franciliens n’admettront pas que, face à cette grève, le gouvernement ne mette pas tout en œuvre pour trouver une solution, comme il l’a fait pour le conflit des transporteurs routiers, alors que la RATP est une entreprise publique dont l’Etat est le seul actionnaire.



  Derniers articles  
  23/05/2018 : Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales - 22/05/2018  
  23/05/2018 : Nicolas Hulot, l’arbre qui cache une forêt de renoncements - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réforme de l’Etat : le Gouvernement doit changer de méthode - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
  16/05/2018 : Jeudi 17 mai sur France 2 : Olivier Faure vous donne rendez-vous  
  16/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET