Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Le Parlement européen soutient le juste échange via un ajustement aux frontières des émissions de CO2 dans le secteur de la sidérurgie - 17/12/2014  
  Popularité 100 % : En s’en prenant à Edouard Martin, le parachuté à Forbach a montré son vrai visage - 25/02/2014  
  Popularité 100 % : Communiqués - 16 mars 2012  
  Popularité 100 % : Avenir de la ligne SNCF n° 5 - PJ - CP - SH  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 24/02/2008  
  Popularité 89 % : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - mercredi 30 septembre 2020  
     

Grippe A : un désordre contreproductif - 02/12/2009

Communiqué de Marisol Touraine, Secrétaire nationale à la Santé et la sécurité sociale

Grippe A : un désordre contreproductif

Face à la grippe A, le Parti socialiste a estimé nécessaire dès le début de l’épidémie de tout mettre en oeuvre pour en limiter les effets sanitaires.

Aujourd’hui, le Parti socialiste s’inquiète devant le décalage entre le choix d’une vaccination massive et les moyens mis en oeuvre pour y parvenir.

Alors que deux à trois millions de Français auraient contracté le virus de la grippe A, les signes de désordre se multiplient :
- refus de vacciner ceux qui n’ont pas reçu le « bon » de la sécurité sociale ;
- multiplication du nombre de personnes à risque n’ayant pas reçu leur « bon » ;
- attente des heures durant des patients, souvent dans le froid, faute de personnel suffisant et d’horaires d’ouvertures adaptés. On peut avoir des doutes sur l’appel à l’armée et l’ouverture des centres le dimanche, dès lors que les professionnels réquisitionnés sont trop peu nombreux ;
- absence de moyen de transport, pour ceux qui ont des difficultés à se déplacer.

Après une nécessaire et intense campagne de mobilisation et de sensibilisation, il faut regretter que le gouvernement ne se soit pas donné les moyens adaptés à la politique annoncée. Le seul résultat clair est la montée de l’inquiétude dans la population.

Pour faire face à cette situation, il est nécessaire d’associer rapidement, les médecins généralistes et les médecins traitants à la campagne de vaccination, en les rémunérant selon un barème spécifique pour un coût équivalent à la vaccination dans les centres. Les socialistes demandent, en outre, l’ouverture de plus de centres de vaccination, notamment dans les grandes villes.



  Derniers articles  
  24/11/2020 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - jeudi 03 décembre 2020  
  8/11/2020 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 12 novembre 2020  
  7/11/2020 : D’où vient le clivage "Gauche / Droite" - 06/11/2020  
  7/11/2020 : Le plan national santé environnement 2020-2024 (PNSE4) souligne l’incohérence de l’action du gouvernement - 05/11/2020  
  6/10/2020 : Les socialistes interpellent Léonard - 06/10/2020  
  5/10/2020 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 10/2020 "Le Maire et sa majorité vont devoir fournir quelques explications"  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET