Articles > A lire > Transports > Ferroviaire

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Lettre ouverte de Noëlle Mangin à Mme Huraut (ancien Maire) - 02 avril 2008  
  Popularité 92 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 70 % : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  Popularité 70 % : François Hollande à Toulon - 18/08/2007  
  Popularité 70 % : AVIS AUX ALD ..... 10/06/2007  
  Popularité 70 % : Evolution du marché du travail - conjoncture lorraine fin décembre 2005  
     

Plan Fret du gouvernement : un fret ferroviaire au rabais et sans moyens - 17/09/2009

Communiqué de Bernard Soulage, Secrétaire national aux transports

Plan Fret du gouvernement : un fret ferroviaire au rabais et sans moyens

Il est urgent de redresser la situation du fret, largement sinistrée en France, en s’inscrivant pleinement dans la lutte contre le réchauffement de la planète.

L’annonce par le gouvernement d’un plan fret arrive enfin. Au-delà des bonnes intentions consensuelles (soutien aux autoroutes ferroviaires, lancement des contournements ferroviaires…), ce plan manque de moyens et reste très flou sur l’origine des financements.

Il s’inscrit dans une logique comptable, qui n’est pas à la mesure des enjeux et aura des effets pervers. L’abandon programmé de 70% de l’activité « wagon isolé » (qui permet de collecter le fret au plus près des utilisateurs) au profit exclusif de ses activités « trains entiers » et de transport combiné va contribuer à diminuer le périmètre du fret ferroviaire au profit de la desserte routière.

Il appartiendra aux régions d’apporter les financements nécessaires au maintien de dessertes locales pour le fret. Alors même que l’État ne donne pas les moyens aux collectivités d’assumer leur compétence pour le transport de voyageurs, une telle orientation signifie là encore une forme d’abandon de la part de l’Etat. D’autant plus que le gouvernement continue de ne pas respecter ses engagements envers le réseau ferré de France et envers les régions pour tout ce qui touche à l’entretien et à la modernisation du réseau.

L’action des régions socialistes et les récentes propositions du Parti socialiste dessinent une politique alternative, à la fois ambitieuse et écologique. L’action déterminée et efficace des régions en matière de transport régional, ainsi que la proposition de réunification du système ferroviaire pour effacer la dette de la SNCF et de RFF, représentent les axes d’une véritable politique cohérente du rail aussi bien pour les voyageurs que pour les marchandises. Le Parti socialiste a également proposé récemment un grand « plan de transports carbone zéro » qui passe par un financement par l’Etat à hauteur de 50% de tous les projets de transports publics.

Au lieu de refuser au rail les moyens de son développement, le gouvernement ferait bien de s’inspirer de ces politiques et de ces propositions.



  Derniers articles  
  10/11/2017 : COP 23 : une étape transitoire, un enjeu politique majeur - 06 novembre 2017  
  10/11/2017 : Vie associative : des paroles aux actes - 10/11/2017  
  10/11/2017 : La transition énergétique ne doit pas attendre - 07/11/2017  
  10/11/2017 : Contrats aidés : le gouvernement s’entête et décrète un plan social massif - 06/11/2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 16 novembre 2017  
  9/11/2017 : Conseil départemental de la Meuse - 19 octobre 2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET