Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Dans les entreprises

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Crise de l’élevage : un dialogue apaisé doit être privilégié, pour un soutien durable des filières agricoles - 21/07/2015  
  Popularité 100 % : Manger du cloné, c’est non : vive la diversité ! - 08/09/2015  
  Popularité 70 % : Intervention des élus de la minorité à propos de la motion délibération demandée par le Président du Conseil général - 31/01/2007  
  Popularité 64 % : Le Parti socialiste et HES appellent à la vigilance et la mobilisation contre l’homophobie - 07/10/2018  
  Popularité 64 % : SOS Méditerranée : réaction du Parti socialiste - 05/10/2018  
  Popularité 64 % : Loi ELAN : une régression sociale et environnementale - 04/10/2018  
     

Chiffres du chômage : surprise, surprise ! - 28/07/2009

Communiqué d’Alain VIDALIES, Secrétaire national au Travail et à l’Emploi

Chiffres du chômage : surprise, surprise !

Le nombre des demandeurs d’emplois de catégorie A a baissé de 18 600 au mois de juin, selon les chiffres publiés par Pôle Emploi. L’examen détaillé de ces statistiques révèle, qu’en un seul mois, les cessations d’inscriptions par défaut d’actualisation ont augmenté de 33 300 ! Aucune explication n’est donnée à ce phénomène singulier.

La stagnation des inscriptions à Pôle Emploi pour fin de CDD ou de missions d’intérim montre que nous sommes maintenant à un stade où la crise affecte les emplois permanents.

Or, les salariés qui bénéficient d’un contrat de transition professionnel ou d’une convention de reclassement personnalisée suite à un licenciement économique ne sont pas comptabilisés dans les demandeurs d’emplois, mais reconnus comme stagiaires de la formation professionnelle ! Les chiffres du prochain mois seront d’ailleurs perturbés par cette règle surprenante.

Le gouvernement, il faut lui en donner acte, n’a pas fait de triomphalisme en limitant son commentaire à un effet de surprise.

Surprise en effet tant ces chiffres sont en contradiction avec la réalité économique du pays et la vie quotidienne des Français.

Le Parti socialiste appelle le gouvernement à prendre d’urgence les mesures nécessaires :
- prolonger de 6 mois la durée d’indemnisation sur la base de 80 % du salaire ;
- étendre les contrats de transition professionnelle à l’ensemble des bassins d’emploi et porter la durée d’indemnisation à deux ans ;
- augmenter le coût des licenciements pour les entreprises qui versent des dividendes ou rachètent leurs propres actions.



  Derniers articles  
  15/10/2018 : Retrouvez les textes ! - 11/10/2018  
  15/10/2018 : Collomb : le clan Macron implose de l’Intérieur ! - 02/10/2018  
  15/10/2018 : 60 ans de la Ve République - 04/10/2018  
  15/10/2018 : Loi ELAN : une régression sociale et environnementale - 04/10/2018  
  15/10/2018 : SOS Méditerranée : réaction du Parti socialiste - 05/10/2018  
  15/10/2018 : Le Parti socialiste et HES appellent à la vigilance et la mobilisation contre l’homophobie - 07/10/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET