Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Dans les entreprises

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Organisation de la Fédération du Parti socialiste  
  Popularité 100 % : rejet de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage - 12/08/2016  
  Popularité 100 % : Retrait de la mention "au profit des Chrétiens d’Orient" sur des affiches dans le métro : la RATP doit revenir sur cette décision - 04/04/2015  
  Popularité 100 % : Remise en cause de la durée légale du travail - 11/06/2008  
  Popularité 100 % : Rémunération des enseignants : la droite veut conditionner toute revalorisation à l’augmentation du temps de travail - 26/10/2016  
  Popularité 100 % : L’Etat doit agir face à la dégradation des conditions de travail dans la fonction publique - 27/01/2011  
     

Mai 2009 : le bilan s’alourdit encore pour l’emploi - 26/06/2009

Communiqué d’Alain VIDALIES, Secrétaire national au Travail et à l’emploi

Mai 2009 : le bilan s’alourdit encore pour l’emploi

En mai 2009, 36.400 personnes supplémentaires sont venu s’inscrire au Pôle emploi. Pour la 5ème fois consécutive depuis le début de l’année, les chiffres mensuels des inscrits continuent leur progression et ne laissent apparaître aucun renversement de tendance. 3,6 millions de personnes sont inscrites au pôle emploi, ce qui représente une hausse de 18 % sur un an.

Les prévisions de l’Unedic, qui prévoyaient pour 2009 une augmentation de 700 000 demandeurs d’emplois, sont malheureusement en train de se réaliser. De plus, les radiations administratives ont augmenté de 8,8 % sur le seul dernier mois, un chiffre particulièrement inquiétant.

Face à cette situation, le gouvernement, qui a osé un commentaire optimiste, devrait rester prudent. Car après les non renouvellements des contrats d’intérim, les fins de CDD, ce sont désormais les emplois considérés comme stables qui sont détruits : il n’y a donc aucune amélioration en vue.

Il est plus que temps d’agir. L’attentisme du gouvernement est inacceptable. La France doit se doter d’un plan de relance massif et d’une véritable politique d’aide aux chômeurs.

Le Parti socialiste demande avec force :
- la généralisation du contrat de transition professionnelle à l’ensemble des bassins d’emploi, et souligne que sur ce point, l’UMP avait voté contre cette proposition le 30 avril à l’Assemblée nationale.
- le prolongement de 6 mois de la durée d’indemnisation sur la base de 80 % du salaire pour les demandeurs d’emploi en fin de droit
- un vrai plan de relance par la consommation, qu’il est possible de mettre en œuvre immédiatement, notamment en supprimant le paquet fiscal.



  Derniers articles  
  13/05/2019 : Présentation de la liste "Envie d’Europe"  
  13/05/2019 : Programme officiel - "Envie d’Europe"  
  3/05/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 05/2019 - "Un drame économique, mais pas de cap"  
  27/04/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 09 mai 2019  
  12/04/2019 : Cessez d’affaiblir l’école républicaine M. Blanquer ! - 28 mars 2019  
  12/04/2019 : Santé environnementale, l’Europe doit agir maintenant ! - 07/04/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET