Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil départemental - le nouvel exécutif (avec les délégations) - 11/04/2015  
  Popularité 100 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 66 % : Foresterie : le Parlement européen fait feu de tout bois - 28/04/2015  
  Popularité 66 % : Importations d’OGM : une proposition dangereuse - 22/04/2015  
  Popularité 66 % : Assez des "blocages" irresponsables - 21/11/2013  
  Popularité 66 % : Une aide complémentaire à l’agriculture biologique - 17/03/2015  
     

Désorganisation probable en cas d’épidémie de la grippe A - 16/07/2009

Communiqué de Marisol TOURAINE, Secrétaire nationale à la Santé et à la Sécurité sociale

Désorganisation probable en cas d’épidémie de la grippe A

La pandémie mondiale du virus H1N1 continue sa progression et les prévisions ne permettent pas d’exclure sa propagation à tout le territoire national dans les prochains mois. Aujourd’hui, plus de 600 malades ont déjà été recensés.

Le Parti socialiste prend acte avec satisfaction de la mobilisation des services de l’Etat et de leur volonté affichée d’information à l’égard de l’opinion. Le Gouvernement a d’ores et déjà annoncé un plan prévoyant la vaccination de l’ensemble de la population.

Cela ne va pas sans poser des questions. Les socialistes expriment leur inquiétude quant à la disponibilité des vaccins dans des délais permettant d’anticiper la propagation du virus avec l’arrivée de l’hiver (le vaccin n’est efficace que dix semaines après la première injection). Ils s’interrogent également sur la capacité de notre système de santé à faire face concrètement à l’afflux des demandes et de gérer les mouvements d’inquiétude.

De nombreux professionnels expriment leur inquiétude. Le Parti socialiste demande donc à Madame BACHELOT de préciser très rapidement comment elle entend éviter l’engorgement des hôpitaux et diffuser l’information sur la procédure à suivre.

Il est également inquiétant que les professionnels libéraux, médecins, pharmaciens, professionnels de santé, n’aient pas été associés à la réflexion et encore moins formés pour faire face à l’épidémie, alors qu’ils sont les premiers concernés. Il est impensable de ne pas les associer alors qu’ils sont les interlocuteurs des Français et ont dès maintenant à répondre à leurs sollicitations. Ils sont aujourd’hui laissés à eux-mêmes.

Les socialistes demandent que la France s’engage fortement pour qu’une réponse coordonnée au niveau européen se mette en place.

Nous souhaitons pouvoir faire face sereinement à la menace de pandémie sur notre territoire. Les socialistes seront vigilants dans l’intérêt des Français.



  Derniers articles  
  23/01/2019 : Voeux d’Olivier Faure à la presse - 18 janvier 2019  
  23/01/2019 : Le Parti socialiste appelle France 2 à réviser sa programmation - 23/01/2019  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET