Articles > A lire > Enseignement & formation > Scolarisation des enfants en situation de handicap

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #10 - 28 mai 2017  
  Popularité 100 % : Elections départementales : résultats par canton (2ème tour)  
  Popularité 100 % : Le nombre de candidats aux concours de professeurs 2012, le déni de Luc Chatel - 22/07/2011  
  Popularité 100 % : Un budget responsable maintenant plutôt qu’un jeu politicien - 09/08/2011  
  Popularité 100 % : François Hollande : 01 mars 2012  
  Popularité 100 % : Conseil général - séance plénière du 30 octobre 2014  
     

Auxilaires de Vie Scolaire : Luc Chatel doit revoir sa copie- 03/07/2009

Communiqué de Charlotte BRUN, Secrétaire nationale aux personnes handicapées, aux personnes âgées et dépendantes

Auxiliaires de vie scolaire : Luc Chatel doit revoir sa copie

L’initiative de Luc Chatel présentant à la sauvette, un amendement technique à propos du sort des emplois de vie scolaire relève de l’improvisation et du bricolage.
Cette méthode cavalière au regard des droits du Parlement ne règle en rien la situation des accompagnants scolaires d’ores et déjà évincés dans leurs missions depuis quelques jours. Elle entretient la confusion entre EVS (Emplois Vie Scolaire) et AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire) et néglige la spécificité de ces derniers.
Elle témoigne d’une incapacité du gouvernement à définir et à proposer une politique claire dans ce domaine.
Répondant à l’indignation de la gauche et des personnels, le gouvernement n’a pas compris les enjeux de la suppression des auxiliaires de vies scolaires.
Au-delà de la question de la pérennisation et de la professionnalisation des personnels, c’est bien la problématique de l’enfant en situation de handicap qui doit être cœur du débat. Il ne s’agit donc pas d’étudier au cas par cas, comme le souhaite le ministre, la situation de tel ou tel personnel mais de savoir si le gouvernement souhaite enfin appliquer la loi du 11 février 2005 qui a reconnu l’existence d’un droit à la scolarisation pour tout enfant en situation de handicap en milieu ordinaire. Il s’agit de savoir si 4 ans et demi après le vote de cette loi, le gouvernement se donne les moyens d’offrir ce droit aux enfants handicapés.
Le rôle des accompagnants scolaires est primordial pour l’égalité d’accès à l’éducation et à la formation en milieu ordinaire, et donc pour la lutte contre la discrimination.
Le Parti socialiste demande donc au gouvernement d’assurer, sérieusement et non au cas par cas, la pérennité des missions des AVS. Plus largement, il convient de sortir tous les accompagnants scolaires de la précarité et donc de créer de vrais métiers d’accompagnement permettant de prendre enfin en compte les besoins et les temps des enfants et des adolescents.

Vendredi 3 juillet 2009,



  Derniers articles  
  23/05/2018 : Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales - 22/05/2018  
  23/05/2018 : Nicolas Hulot, l’arbre qui cache une forêt de renoncements - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réforme de l’Etat : le Gouvernement doit changer de méthode - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
  16/05/2018 : Jeudi 17 mai sur France 2 : Olivier Faure vous donne rendez-vous  
  16/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET