Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2009 > Séance du 11 juin 2009

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 90 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 90 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 48 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 48 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 48 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
     

Ramassage scolaire - DL - 11/06/2009

Daniel LHUILLIER, Au nom du Groupe des Elus de Gauche, Séance Plénière du 11 juin 2009

Ramassage scolaire

La presse a relaté dernièrement les réactions de collégiens et de parents d’élèves du collège de St Mihiel à la connaissance du projet des nouveaux horaires de ramassage concernant cet établissement.
L’inquiétude gagne les autres secteurs : une concertation locale a-t-elle été organisée là où les horaires évoluent ?
Quand aurons-nous connaissance des nouvelles grilles horaires ? »


Réponse ne séance
M. CORDONNIER : M. LHUILLIER, au vu des réactions des collégiens et parents d’élèves du Collège de Saint-Mihiel relatées récemment dans la presse locale en ce qui concerne la modification des horaires de transport scolaire, souhaite que lui soient apportées des précisions sur les points suivants :

1. concertation locale préalable :

Des réunions ont été systématiquement organisées en octobre et novembre 2008 sur chaque secteur pour lesquels il était envisagé d’harmoniser les horaires de fonctionnement des établissements scolaires en vue d’optimiser l’organisation des transports ou pour satisfaire une demande du chef d’établissement, cela afin de pouvoir lancer la consultation des prestataires en janvier 2009.
À ces réunions assistaient l’Inspecteur de l’Éducation Nationale du secteur, les principaux de collèges concernés et les responsables des collectivités locales compétentes en ce qui concerne les élèves de primaire.

2. communication des nouvelles grilles horaires :
L’établissement des nouvelles grilles horaires sera possible dès lors que le Service disposera du module spécifique du logiciel de gestion des transports Pegase, dont la mise en place est en cours.
D’ores et déjà, il est possible de vous communiquer la liste des établissements concernés et les heures d’entrée-sortie modifiées :
Etablissement scolaires Horaires actuels Nouveaux horaires
Secteur de VERDUN
Collège de THIERVILLE 08h45/16h50 08h30/17h00
Collège de VARENNES 08h00/16h30 08h15/16h30
Ecoles de VARENNES 09h00/16h30 08h15/16h30
Ecoles de MONTFAUCON 08h30/16h00 09h00/16h30
Ecole d’HANNONVILLE 08h10/11h40 – 13h40/16h10 08h25/11h25 – 13h25/16h25
Ecole de THILLOT 08h15/11h35 – 13h45/16h15 08h30/11h30 – 13h30/16h30
Ecole de ST MAURICE 08h20/11h50 – 13h50/16h20 08h35/11h35 – 13h35/16h35

Secteur de BAR LE DUC Inchangé Inchangé

Secteur de STENAY
Collège de MONTMEDY 07h45/11h30 le mercredi 07h55/12h00 le mercredi

Secteur de COMMERCY
Collège de SAINT MIHIEL 08h00/16h30 08h00/17h30
Ecole de PIERREFITTE 08h30/16h00 08h45/16h15
Ecole d’APREMONT 08h30/16h00 08h50/16h20
Ecole de NAIVES EN BLOIS 08h30/16h00 08h45/16h15

Jean-François LAMORLETTE, présent, peut témoigner que nous sommes au coeur de la négociation à Montfaucon, Varennes, Clermont et que nous allons entamer notre énième réunion avec l’ensemble des parties pour diminuer purement et simplement de moitié le nombre de bus. Au lieu de six, nous n’aurons plus que trois bus. Le collège et l’école primaire acceptant de modifier leurs horaires pour que les bus n’aient pas besoin de circuler en même temps et puissent être optimisés.

M. Le PRÉSIDENT : Puisque vous évoquez la question de Saint-Mihiel, Monsieur LHUILLIER, je vous répondrai que c’est un débat qui n’a pas lieu d’exister, surtout sur la façon dont cela se passe. Quand on connaît les animateurs, je suis un peu étonné tout de même !
Je rappelle que le Principal du Collège de Saint-Mihiel a fait part de son intérêt à la proposition de 17 heures 30. Les services l’ont rencontré ; moi-même je l’avais vu personnellement. Il était en train de bâtir un projet d’éducation derrière cette sortie de 17 heures 30. Cela permettait de conseiller une meilleure utilisation des transports avec intérêt pédagogique des collégiens. Il mettait en place des aides aux devoirs, une formation culturelle et une série d’activités diverses. Il y avait un vrai projet pédagogique derrière. Il est extraordinaire que des parents d’élèves refusent cette forme d’opération. Il l’avait présenté à son conseil d’administration qui l’avait agréé. Il n’y avait, a priori, pas de problèmes. Aujourd’hui, on nous fait un cinéma alors que c’est passé dans le schéma normal d’une concertation. J’avoue que je suis très étonné de ce qui se passe actuellement. Je me pose d’ailleurs d’autres questions.
La parole est à M. BURGAIN.

M. BURGAIN : J’ai entendu la réponse de M. CORDONNIER. Par ailleurs, nous avons été informés qu’un avenant sera mis en place pour retrouver d’anciens prestataires de service des transports. Nous continuerons avec les anciens. Pas les nouveaux. Les discussions que vous avez eues ou que nous avons pu avoir portent sur les nouveaux horaires. Aujourd’hui, on s’est mis d’accord avec les écoles sur les nouveaux horaires. Le fait de procéder à un changement par avenant mettra-t-il quoi que ce soit en cause et respectera-t-il bien les termes de la discussion que nous avons eue ? Nous avons procédé à des va-et-vient entre les services et nous. Il nous faut maintenant confirmer aux parents d’élèves que ce que nous avons mis en place pour la rentrée de septembre 2009 nouveau système sera maintenu et ne sera pas mis en cause.

M. CORDONNIER, rapporteur : Nous maintenons les nouveaux horaires.

M. Le PRÉSIDENT : Qui viennent d’être négociés.

M. CORDONNIER : Nous n’avons pas travaillé pour rien. Thierry HUBSCHER me disait que cela pourrait représenter une économie de 83 bus sur le Département. Certains ricanent en disant que nous ne recherchons pas de solution. Le Président a bien annoncé que là où des bus étaient supprimés, une organisation serait mise en place, prenant en compte le souci des enfants. Il faut savoir que le coût moyen d’un bus s’élève à 40 000 euros.

M. Le PRÉSIDENT : Pas loin de 50 000 euros.

M. CORDONNIER : Je n’osais pas dire 50 000 euros, mais nous n’en sommes pas loin. C’est un travail important qui mérite d’être réalisé. Certains cars sur ces lignes régulières ne transportaient parfois qu’une personne.

M. Le PRÉSIDENT : La parole est à M. DENOYELLE.

M. DENOYELLE : Je suis concerné par Saint-Mihiel. Une soixantaine d’enfants du canton de Vigneulles va au Collège de Saint-Mihiel. La semaine dernière, j’ai rencontré quelques parents d’élèves. Je regrette sincèrement ce qui s’est produit tout à l’heure. Autant sur le fond, des questions peuvent se poser, autant sur la forme on ne peut pas faire n’importe quoi. En tout cas, le respect n’est pas négociable. Quelle que soit la nature des négociations, le respect doit s’imposer, c’est un fondement.
Je me pose des questions sur le fonctionnement des conseils d’administration et sur leur résonance, parce que les horaires qui sont évoqués ou qui posent aujourd’hui problème ont été validés en conseil d’administration à Saint-Mihiel le 29 janvier. Quelle est la pertinence des fonctionnements, quelle résonance, quel rôle des uns et des autres ? Comment peut-on en arriver là ?

M. LHUILLIER : Je vérifie que j’ai bien compris la réponse de Denis CORDONNIER. Les Conseillers généraux peuvent s’adresser dès maintenant auprès des services pour vérifier que les horaires n’ont pas évolué.
Sur le secteur de Gondrecourt, je citerai une économie qui concerne le groupe scolaire pour lequel j’ai sollicité la présence du Président à l’inauguration dans quelques semaines. Nous avons économisé – je parle sous le contrôle de Mme AUBRY – deux bus en regroupant et en harmonisant les horaires avec ceux du collège. Je pense que j’ai joué un rôle tampon entre les demandes des parents et les exigences des services pour enfin arriver à se mettre d’accord.

M. Le PRÉSIDENT : Vous voyez qu’à force de nous fréquenter, vous vous améliorez ! Je le dirai à l’occasion de l’inauguration !



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET