Articles > A lire > Sécurité

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Un nouveau pas contre la fraude fiscale - 07/05/2015  
  Popularité 97 % : Bye Bye Barroso - 30/10/2014  
  Popularité 70 % : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  Popularité 70 % : Etats généraux de l’Economie sociale et solidaire (ESS) - 17/06/2011  
  Popularité 70 % : Mai 2009 : le bilan s’alourdit encore pour l’emploi - 26/06/2009  
  Popularité 70 % : Le Parti socialiste propose une contribution climat énergie universelle - 02/07/2009  
     

N. Sarkozy "lutter contre les violences" - 19/03/2009

Jeudi 19 mars 2009 - Communiqué de Marisol TOURAINE, Secrétaire nationale à la Sécurité

Nicolas SARKOZY a annoncé hier, lors d’un déplacement à Gagny (Seine-Saint-Denis), des mesures destinées à lutter contre les violences commises en bande ou à l’intérieur des établissements scolaires.

Le Parti socialiste exprime son étonnement devant le moment choisi par le président de la République et regrette l’instrumentalisation encore une fois faite des problèmes de sécurité dans notre pays. A l’évidence, N. SARKOZY se saisit des violences urbaines qui ne cessent d’augmenter pour tenter de faire diversion, au moment d’un mouvement social considérable. Cette attitude est choquante car elle ne présage en rien d’une réponse adaptée à l’insécurité qui existe dans certains quartiers et jusques dans les établissements scolaires, et qui se développe depuis le déclenchement de la crise.

De fait, fidèle à sa méthode, N. SARKOZY se contente d’annoncer le durcissement de l’arsenal répressif : or c’est cette même politique, mise en place depuis 2002, qui a échoué. Preuve en est la multiplication des actes d’une violence inouïe observée ces derniers temps : forces de l’ordre agressées, commissariat criblé de balles, recours aux armes à feu,...Qu’est-ce que cela sinon le signe de l’échec sur toute la ligne de la politique de N. SARKOZY ?

le Parti socialiste réaffirme sa condamnation ferme de tous les actes de violence, commis notamment dans certains quartiers et dont les premières victimes sont leurs habitants. L’annonce du déploiement d’unités territoriales laisse perplexe, au vu des résultats obtenus par celles déjà déployées, sans moyens. Le Parti socialiste appelle au rétablissement d’une police de proximité, dotée de moyens stables et conséquents permettant à ces unités d’être présentes au sein même des quartiers sensibles et d’y nouer des liens de confiance avec la population.

Le Parti socialiste condamne également la spirale répressive engagée qui doit conduire à la création d’un nouveau chef d’incrimination pénale punissant de 3 ans d’emprisonnement l’appartenance « en connaissance de cause » à une bande. Au-delà du caractère flou des termes employés, qui en rendra l’application problématique, cette démarche exclusivement répressive ne paraît pas susceptible d’enrayer un phénomène fortement enraciné dans certains quartiers.

Seule une politique globale de sécurité, alliant répression et prévention dans les quartiers, prenant en compte les situations économiques et sociales dégradées qui y existent, associant l’ensemble des acteurs locaux, politiques et associatifs, pourra donner des résultats. N. SARKOZY par de telles mesures, prend la responsabilité d’accroître le risque de ghettoïsation de certains quartiers.



  Derniers articles  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste lance ses propositions pour une Europe féministe - 08/03/2019  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste fait du « bien manger » un enjeu majeur de notre société - 05/03/2019  
  13/03/2019 : La lettre d’Emmanuel Macron : des mots pour le dire, des actes pour se dédire - 05/03/2019  
  9/03/2019 : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  5/03/2019 : Le Parti socialiste saisit le CSA sur les atteintes au pluralisme - 25/02/2019  
  5/03/2019 : Algérie : le Parti socialiste solidaire des aspirations au changement - 04/03/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET