Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Ville de Commercy > Journal de la section

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Un nouveau pas contre la fraude fiscale - 07/05/2015  
  Popularité 97 % : Bye Bye Barroso - 30/10/2014  
  Popularité 61 % : Le Parlement européen souhaite la reconnaissance de l’Etat de la Palestine - 17/12/2014  
  Popularité 61 % : Le Parlement européen dit non aux méga-camions - 10/03/2015  
  Popularité 61 % : Le Parlement européen au chevet d’Air France - 16/12/2014  
  Popularité 61 % : Quand le tabac a l’odeur de l’argent - 25/02/2016  
     

Présence militaire … à Commercy

Présence militaire … à Commercy

Evidement, notre Cité -petite ville de France en milieu rural- ne peut accepter la disparition de 1 000 emplois :
- Bernard Muller et le Conseil Municipal,
- Les Commerciennes et Commerciens, dans la diversité de leurs responsabilités, de leurs convictions et de leurs générations,
- Les élus des Communes en proximité,
- Nos responsables politiques nationaux, régionaux et départementaux –toutes sensibilités confondues-,
* Manifestent leur incompréhension
* Exigent le maintien de ce millier d’emplois liés à la présence militaire.

Cela est juste : les socialistes du Pays de Commercy approuvent et soutiennent ces démarches… s’y associent.

Mais la nécessité d’un « front uni » dans l’adversité n’exige pas la loi du silence. Dès aujourd’hui, il nous faut exprimer nos désaccords, profonds, sur le fond et la forme de cette « nouvelle donne » militaire.
Parlons vrai… parlons clairement.
■ Il est juste et sain de se poser, régulièrement, la pertinence des objectifs, des moyens et des méthodes de nos grandes institutions républicaines civiles et militaires.
En effet, elles doivent être utiles et efficaces dans un monde en mouvement… et leur adaptation aux situations actuelles n’est pas en soi condamnable.
■ Rêvons, rêvons comme nos Amis québécois :
« Quand tous les hommes s’aimeront d’amour…
Il n’y aura plus de frontières … ni guerres …
Les soldats seront troubadours… et nous, nous serons frères ! … »

Or, le quotidien l’atteste, nous n’en sommes pas là ! … et, en attendant, notre capacité militaire doit rester garante de notre sécurité nationale,
de notre indépendance…

Mais QUI a décidé QUOI ?

Retenons : le Président Sarkozy … inspiré par la lecture d’un LIVRE BLANC rédigé par des « experts » civils et militaires.

Sans débat parlementaire, sans concertation avec les responsables des collectivités territoriales de France

alors que certaines des propositions de ce « livre blanc » sont contestées, y compris par des officiers supérieurs…

Est-il juste de définir nos nouveaux effectifs avant de définir clairement
1. nos liens avec l’O.T.A.N., « américanisée » à outrance,
2. nos coopérations militaires au sein de la Communauté européenne,
3. le coût, voire le gâchis financier et humain, des modalités de la restructuration,
4. les méthodes de la dite restructuration avec des annonces contradictoires partielles, partiales et partisanes.

Une fois encore, la personnalisation de ce régime présidentiel fait fi de la contribution et de l’intelligence collectives.

Prenons acte, prenons date :
- Les incohérences subies dans notre territoire ne sont pas des dégâts « collatéraux », mais la conséquence de décisions précipitées et contestables, prises au niveau national ... avec cet incroyable agenda politique : la loi de programmation militaire, accordant ou pas les moyens de cette « nouvelle donne » mise en place, sera votée ULTERIEUREMENT.
- Mensonges ici … vérité là-bas ? Mensonges là-bas… vérité ici ? Attendons … Nous serons vigilants.

François Dosé



  Derniers articles  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste lance ses propositions pour une Europe féministe - 08/03/2019  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste fait du « bien manger » un enjeu majeur de notre société - 05/03/2019  
  13/03/2019 : La lettre d’Emmanuel Macron : des mots pour le dire, des actes pour se dédire - 05/03/2019  
  9/03/2019 : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  5/03/2019 : Le Parti socialiste saisit le CSA sur les atteintes au pluralisme - 25/02/2019  
  5/03/2019 : Algérie : le Parti socialiste solidaire des aspirations au changement - 04/03/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET