Articles > A lire > Enseignement & formation

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Ordre du jour : 05 avril 2012  
  Popularité 61 % : Jean THOUVENIN, Bar-le-Duc, retraité SNCF, ancien combattant volontaire  
  Popularité 61 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 61 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 61 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 61 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

Carte scolaire maternelles et primaires : Coupes sombres pour la Meuse - 26/01/2009

COMMUNIQUE DE PRESSE : Carte scolaire maternelles et primaires : Coupes sombres pour la Meuse

Le 22 janvier s’est tenue le CTP de la Meuse préalable au CDEN de la semaine prochaine.

Concernant les écoles primaires et maternelles, le coup est extrêmement dur pour la Meuse :
- 17,5 suppressions de postes devant élèves pour 9,5 créations,
- 4 demis postes missionnés (La Mazurie, PRE Ligny, Musée Verdun, Animation informatique Fresnes)
- et le poste du CPIE de Bonzée. Ces postes permettaient d’ouvrir l’école sur le monde et de partager des savoirs en appui sur des organisations et associations culturelles, environnementales et d’éducation populaire.
- Pour les RASED (Réseau d’Aide Spécialisé), 12 postes sont supprimés, seuls 5 sont redéployés.

Plus grave, 6 postes sont prétendument réaffectés avec des lettres de missions spécifiques, mais comment croire aux engagements de ce Ministre et de ce Gouvernement sur le maintien des moyens pour les élèves en difficulté ?

Au total la Meuse perd 13 postes devant élèves.

De plus, tous les parents d’élèves connaissent les difficultés de remplacement des professeurs absents. Mais de manière administrative et mathématique, il est prévu de les réduire de 15%.

A cela s’ajoute la méthode déployée par l’inspection d’académie. Sur plusieurs territoires, les élus sont menacés de fermer deux classes ou une seule s’il y a fusion de groupes scolaires.

Ces méthodes sont inacceptables et en menaçant les élus, elles ôtent possibilité d’un dialogue serein digne de l’attention que nos enfants méritent.

Les socialistes condamnent ces atteintes au tissu rural, aux conditions d’enseignement et au bien être des élèves.

Ils appellent chaque meusienne et chaque meusien à s’associer aux différentes manifestations de défense des écoles de leurs territoires.

Thibaut VILLEMIN - Premier Secrétaire Fédéral
Contact presse : Jean-François THOMAS Port. 06 80 20 40 09



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET