Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Tribune dans le journal Meuse 55

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Documents divers  
  Popularité 69 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 66 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 66 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 66 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 66 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

Les Elus de Gauche aux côtés des Meusiens - novembre-décembre 2008

Les Elus de Gauche aux côtés des Meusiens

Le transfert de compétences issu de la décentralisation verra son coût encore augmenté en 2009 par la mise en place très floue du RSA. La fragilisation de notre tissu économique, suite à la crise financière née d’un libéralisme et d’une dérégulation effrénés, aggrave la situation. L’ensemble des Départements tirent la sonnette d’alarme pour leur budget 2009. Comme si cela ne suffisait pas au gouvernement actuel de transférer aux collectivités territoriales le poids de la dette de l’Etat et du paquet fiscal accordé aux plus riches, il continue à mettre à mal l’économie meusienne en supprimant des services publics essentiels et des emplois de fonctionnaires : Poste, ONF, Armée,... La seule offre proposée à notre département : stocker des déchets nucléaires FA-VL, dossier technique pour lequel nous continuons à exiger que le Conseil Général se positionne afin de ne pas laisser les communes isolées dans une réflexion sur un sujet aussi important.

Le réponse de l’Exécutif meusien : reformater les dépenses d’investissement, faire suppléer (et non compléter) ses aides par le GIP Objectif Meuse, et se recentrer sur les strictes compétences départementales. Ne nous leurrons pas, cela signifie en réalité renvoyer sur les collectivités locales le coût de la décentralisation, les obliger à augmenter leurs impôts et finalement faire peser sur les foyers meusiens l’augmentation des charges, tout en créant un déséquilibre entre les territoires.

Notre rôle est donc de défendre les Meusiens. Nous restons vigilants afin de supprimer les dépenses inutiles. Qu’il s’agisse de la politique d’investissement ou des dépenses de fonctionnement, nous participerons à la réflexion afin que chaque euro soit le plus utile possible. Mais nous nous opposerons aussi fermement à la remise en cause de certaines politiques telles que la gratuité des transports scolaires, et d’une manière générale à toute décision entraînant une baisse de la qualité des services publics dans le département.

Nous sommes et continuerons à être à vos côtés et aux côtés des élus locaux pour défendre la qualité de vie sur notre territoire.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET