Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2008 > Séance du 20 novembre 2008

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 90 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 90 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 48 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 48 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 48 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
     

Remise en cause du SDACR (Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques - DL - 20/11/2008

Question orale déposée par Daniel Lhuillier au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général le 20 novembre 2008

Remise en cause du SDACR (Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques

Le 13 décembre 2007, notre Assemblée a approuvé le projet de SDACR (Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques) que le préfet a validé le 21 décembre suivant.

Lors du CASDIS qui s’est tenu le 22 octobre dernier, le schéma est brusquement remis en question.

Pourquoi une telle remise en cause moins d’un an après l’adoption du précédent schéma ? C’est la question que je vous ai posée, Président, lors de ce CA. Vous avez alors évoqué une réflexion complémentaire avant d’entreprendre des travaux dans des centres de secours qui n’auraient pas d’utilité avérée dans la couverture des risques. Pourquoi ces interrogations n’ont-elles pas été soulevées voici un an ? Le président du SDIS a certes changé mais c’est vous qui avez assuré les 2 nominations dans le cadre d’une même majorité départementale.

Je rappelle que le précédent schéma avait, avant son adoption, fait l’objet d’une concertation poussée au sein d’un groupe de suivi avec plusieurs réunions décentralisées à l’adresse tant des élus que des sapeurs pompiers.

Aujourd’hui, des suppressions de centres de secours sont annoncées après une étude technique issue des services du SDIS, sans concertation locale, provoquant des réactions bien compréhensibles.

Comment ces décisions vont-elles se mettre en place ?

Allons-nous subir au niveau départemental les mêmes décisions que celles prises nationalement et que nous contestons unanimement ?



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET