Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2008 > Séance du 20 novembre 2008

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Ordre du jour du 17 juin 2010  
  Popularité 100 % : Le Parlement européen souhaite la reconnaissance de l’Etat de la Palestine - 17/12/2014  
  Popularité 100 % : Quand le traitement de la question grecque rend encore plus urgente la réforme de la gouvernance économique européenne - 24 juin 2015  
  Popularité 100 % : Journée mondiale des réfugiés : le Parti socialiste inquiet des dérives au sein des démocraties - 20/06/2018  
  Popularité 100 % : François Hollande : mes 60 engagements pour la France - 26/01/2012  
  Popularité 100 % : Bar-Info septembre 2006 - évaluation financière de la Ville de Bar-le-Duc  
     

Communiqué remis à la presse - 20/11/2008

Communiqué de presse à la suite de la séance du Conseil Général – 20 novembre 2008

Au cours de l’assemblée plénière du Conseil Général du 20 novembre 2008, plusieurs points ont été abordés, qui nous paraissent relever d’une grande importance pour l’avenir du Département. Aussi souhaitions-nous vous faire part de notre réactions sur deux dossiers fondamentaux.

1) Tout d’abord a été traité le dossier du schéma départemental des transports qui sera mis en place en 2009. Le Groupe des Elus de Gauche s’est unanimement opposé à l’adoption de ce rapport, en raison de la brèche ouverte dans la gratuité des transports scolaires. Le rapport, adopté par l’ensemble des autres conseillers généraux, annonce en effet clairement la « responsabilisation des familles » qui acquitteront « un forfait de gestion pour les élèves ». A quel montant ce forfait s’élèvera-t-il : 10 €, 50 €, 100 € ??? Outre cet élément fondamental de la gratuité des transports scolaires, le Groupe des Elus de Gauche s’interroge aussi sur les modalités d’un partage annoncé de l’organisation des transports avec les CODECOM, alors que ces dernières n’ont pas eu l’occasion de s’exprimer formellement à ce sujet. Elles ont pour l’instant seulement été invitées à des réunions d’information. Or, une telle décision ne peut être prise qu’après une véritable concertation avec les CODECOM lorsqu’elles ont cette compétence, ou avec les autres structures locales en charge des transports (cette seconde possibilité ne semblant pas avoir été envisagée dans le projet de l’Exécutif meusien).

2) Ensuite, un débat a eu lieu sur le décision budgétaire modificative. Celui-ci a été l’occasion de confirmer les problèmes récurrents de la non-compensation par l’Etat des charges de décentralisation, problèmes dénoncés depuis longtemps par les Elus de Gauche, bien que nos propos aient été auparavant qualifiés de mensonges ! Notre Groupe a de plus relevé, dans la décision modificative, une subvention complémentaire de 300.000 € pour le syndicat mixte de Madine, somme non négligeable dans une période où par ailleurs la situation économique entraîne des demandes d’efforts considérables pour les Meusiens. Les Elus de Gauche se sont abstenus sur le vote de la décision modificative, comme ils l’avaient fait pour le vote initial du budget.

3) Vous trouverez en pièces jointes les vœux et questions orales déposées par le Groupe des Elus de Gauche, qui ont permis de soulever des débats autour de 4 sujets d’actualité :

- un vœu sur les Associations Educatives Complémentaires de l’Enseignement Public : ces associations, souvent financées par le Département, outre le lien social fondamental qu’elles tissent entre les Meusiens, participent à la politique du Conseil Général à l’égard de la Jeunesse. C’est pourquoi les élus ne peuvent rester indifférents aux restrictions annoncées par l’Etat à leur égard.

- Un vœu d’urgence sur les dispositifs mis en place par le Département au profit à la fois des entreprises en difficultés et des personnes en situation de licenciement économique. La situation économique meusienne va malheureusement rendre ces dispositifs de plus en plus indispensables au fil des mois, comme le souligne encore récemment la liquidation judiciaire de l’entreprise CEREDA.

- Un vœu concernant la complexité des dossiers à remplir par les chantiers d’insertion pour obtenir des fonds européens.

- Enfin, une question orale sur la modification du Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques et les annonces de suppression de centres de secours.

Daniel LHUILLIER
Président du Groupe des Elus de Gauche
au Conseil Général de la Meuse

Composition du Groupe des Elus de Gauche : Diana ANDRE, Rober BEAUXEROIS, Pierre BURGAIN, Roland CORRIER, Roland JEHANNIN, Daniel LHUILLIER, Guy NAVEL, Jean PICART, Christian PONSIGNON, Jean-Claude SALZIGER, Alain VERNEAU.



  Derniers articles  
  8/07/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 07-08/2019 - "Et maintenant, le sursaut ?" - 08/07/2019  
  28/06/2019 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - jeudi 11 juillet 2019  
  23/06/2019 : Syrie : le Parti socialiste prolonge les appels pour une action humanitaire urgente à Idlib - 20/06/2019  
  23/06/2019 : Assurance-chômage : quand les actes contredisent le discours - 19/06/2019  
  23/06/2019 : Urgences : faire mieux avec moins de moyens est une provocation ! 05/06/2019  
  23/06/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET