Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2008 > Séance du 23 octobre 2008

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Un nouveau pas contre la fraude fiscale - 07/05/2015  
  Popularité 97 % : Bye Bye Barroso - 30/10/2014  
  Popularité 70 % : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  Popularité 70 % : Etats généraux de l’Economie sociale et solidaire (ESS) - 17/06/2011  
  Popularité 70 % : Mai 2009 : le bilan s’alourdit encore pour l’emploi - 26/06/2009  
  Popularité 70 % : Le Parti socialiste propose une contribution climat énergie universelle - 02/07/2009  
     

Devenir du Service Public Postal - GN - 23/10/2008

Vœu déposé par Guy NAVEL au nom des Elus de gauche - séance plénière du Conseil général le 23 octobre 2008

Devenir du Service Public Postal

Le Groupe des Elus de Gauche souhaite attirer l’attention des Meusiens, et notamment des élus, sur les risques pour notre département du processus actuellement mis en œuvre de privatisation de La Poste. Acquis fondamental de notre communauté républicaine, le service public postal appartient au patrimoine des Français et constitue un lien social indispensable, un élément essentiel de l’égalité des citoyens et des territoires.

Certes, le changement de statut annoncé de La Poste, passant d’entreprise publique à société anonyme, n’implique théoriquement pas sa privatisation, l’ouverture du capital n’étant dans un premier temps que de 20%. Comment cependant ne pas se référer aux précédents d’EDF-GDF, avec les mêmes engagements du gouvernement ? Ce scénario s’inscrit en outre dans le cadre de la directive postale européenne, qui prévoit la libéralisation totale du marché postal à l’horizon 2011.

Depuis plusieurs années, nous constatons une dégradation du service pour les usagers meusiens, avec la fermeture des bureaux ruraux. Une privatisation accélèrerait ce processus dans nos territoires « non rentables » économiquement et risquerait de faire peser sur les espaces ruraux le financement des surcoûts liés à leur éloignement. Comme toujours, ce sont les citoyens et les territoires démunis qui risquent de subir les conséquences de cette dérive libérale.

Il s’agit donc en réalité d’un choix de société, auquel les citoyens et les collectivités territoriales doivent être associés au cours d’un débat public. C’est pourquoi, nous souhaitons que ce débat soit ouvert et que les élus locaux y trouvent leur place et nous soutenons les demandes actuellement en cours d’un référendum sur l’avenir de La Poste.



  Derniers articles  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste lance ses propositions pour une Europe féministe - 08/03/2019  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste fait du « bien manger » un enjeu majeur de notre société - 05/03/2019  
  13/03/2019 : La lettre d’Emmanuel Macron : des mots pour le dire, des actes pour se dédire - 05/03/2019  
  9/03/2019 : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  5/03/2019 : Le Parti socialiste saisit le CSA sur les atteintes au pluralisme - 25/02/2019  
  5/03/2019 : Algérie : le Parti socialiste solidaire des aspirations au changement - 04/03/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET