Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Interventions - déclarations - communiqués

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 90 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 90 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 48 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 48 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 48 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
     

Collège Barrès à Verdun - communiqué de presse - 19/09/2008

Bar-le-Duc, le 19 septembre 2008

Communiqué de presse : Réaction à l’article paru dans l’Est Républicain du 16/09/2008 concernant le collège BARRES de VERDUN

Des rumeurs courent depuis plusieurs années sur la fermeture du collège Barrès à Verdun, amplifiées depuis le début de l’été par des annonces faites par deux élus conseillers généraux et conseillers municipaux de Verdun. Lors de la dernière réunion du Conseil Municipal de Verdun, ces derniers ont publiquement demandé la fermeture de cet établissement pour la prochaine rentrée.

Le groupe des élus de gauche au Conseil Général de la Meuse n’a jamais eu l’occasion de s’exprimer publiquement à ce sujet, le thème n’ayant jamais été abordé en séance publique. Nous tenons tout d’abord à rappeler qu’aucune décision de fermeture de collège n’a été prise à ce jour par l’Assemblée Départementale. Ensuite, nous insistons sur la nécessaire réflexion à mener pour l’avenir de nos collèges, réflexion qui ne sera possible que dans le respect des procédures démocratiques.

Un Comité de Pilotage, auquel siègent deux élus de gauche, a été mis en place en 2006 sur la sectorisation des collèges. Or, ce comité ne s’est plus réuni depuis près de deux ans. Les élus de gauche demandent à être associés au travail de réflexion mis en route et à ne pas être placés devant le fait accompli d’annonces faites par des élus de la majorité à des parents d’élèves ou à un conseil municipal.

Sur le fond, les arguments qui ont pu être mis en avant en faveur de la fermeture du collège sont loin d’être évidents :

- En ce qui concerne le nombre de collèges sur Verdun-Thierville : la population collégienne du secteur est suffisante pour remplir trois établissements à taille humaine. Le collège Barrès, situé en Zone d’Education Prioritaire, bénéficie à ce titre d’heures d’enseignement supplémentaires pour le soutien, le travail en groupes et l’individualisation. L’Inspection d’Académie, qui a été associée à la présentation faite en séance privée du Conseil Général au mois de juillet, ne peut utiliser le prétexte de la mixité sociale pour supprimer des postes d’enseignants sans se préoccuper du sort des enfants. Le collège Barrès compte aujourd’hui un peu moins de 250 élèves. Quel suivi pourra-t-il leur être proposé dans un établissement de 800 élèves ?

- En ce qui concerne la mixité sociale : elle ne saurait être réussie si elle est simplement décrétée. Une mixité sociale réussie ne peut être que le résultat d’une démarche globale, intégrant une politique d’accompagnement de tous les acteurs. Comment les élèves du collège Barrès seraient-ils accueillis dans les autres collèges, alors qu’aucune politique d’accueil n’a été prévue ? D’ailleurs, les habitants du secteur de recrutement de Barrès n’ont jamais demandé un changement d’établissement, ils n’ont pas été consultés et souhaitent dans leur grande majorité le maintien de l’établissement.
De plus, pourquoi la mixité impliquerait-elle nécessairement un déplacement des élèves de Barrès vers d’autres collèges (avec le coût en transport urbain et en restauration scolaire que cela engendrerait pour les parents) ? Le collège Barrès est aussi en capacité d’accueillir des élèves venant d’autres quartiers ou de communes avoisinantes, même si quelques travaux s’avèrent nécessaires. Un assouplissement de la carte scolaire a certes été décidé par le Gouvernement en place, mais l’organisation du transport scolaire reste de la compétence du Conseil Général. Déjà, l’Inspection d’Académie et le Département, en partenariat avec les acteurs associatifs locaux et les comités départementaux ont su développer une politique d’animation dynamique reconnue par tous (par exemple, la section aviron du collège Barrès a été champion de France en 2006). Il est possible de la maintenir voire de l’intensifier.

Les annonces de fermeture et le climat entretenu autour de l’établissement ont provoqué des baisses d’effectifs et semé le trouble dans l’équipe éducative. Il convient d’y mettre un terme.

Le groupe des élus de gauche attend d’être associé à la réflexion sur la sectorisation des collèges et dénonce l’annonce de la fermeture du collège Barrès pour la prochaine rentrée scolaire.

Daniel LHUILLIER, Président du Groupe des Elus de Gauche au Conseil Général de la Meuse



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET