Articles > A lire > Recherche

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les délégations - mars 2008  
  Popularité 81 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 67 % : L’organisation du grand débat - 05/02/2019  
  Popularité 67 % : Conseil de la Communauté d’Agglomération - 16 juin 2016  
  Popularité 50 % : Travailleurs détachés : une avancée, des incertitudes - 25/10/2017  
  Popularité 50 % : Projet de réforme des collectivités territoriales et de la loi de finances 2010  
     

Démantèlement du CNRS : l’excellence française en danger - 19/06/2008

Communiqué d’Yves DURAND, Secrétaire national à la Recherche et à l’Enseignement supérieur et d’Alain CLAEYS, Responsable national à la Recherche

Démantèlement du CNRS : l’excellence française en danger.

Depuis 2002, la part de la recherche dans le PIB a sensiblement chuté, plaçant la France en quatorzième position mondiale. Notre retard est considérable en matière d’enseignement supérieur. À l’exception de la rénovation de quelques bâtiments universitaires, le budget 2008, en trompe l’œil, ne fait qu’accentuer le retard. Aucun emploi n’est créé dans l’enseignement supérieur et dans la recherche d’ici 2012, aggravant ainsi la précarité des jeunes scientifiques et favorisant leur départ pour l’étranger, faute de perspectives et de reconnaissance.

Après le Pacte pour la recherche de 2006 qui confiait le financement des équipes et l’évaluation des laboratoires à l’ANR et l’AERES, entièrement nommées et donc placées sous la dépendance étroite du ministère, le vote de la LRU en 2007 à la hussarde et sans concertation, donnait au gouvernement la possibilité de franchir une nouvelle étape dans le démantèlement des organismes de recherche.

Le Parti socialiste considère que les difficultés de la recherche et de l’enseignement supérieur relèvent d’abord d’un problème de moyens. Il demande que les établissements, organismes de recherche et universités, disposent de possibilités humaines et financières pour mener une véritable politique scientifique.

Il ne cesse de rappeler son attachement, aux principes d’une politique de la Recherche, fondée sur :

- le respect de l’autonomie du champ scientifique par rapport au pouvoir ;
- le rôle éminent de la recherche fondamentale pour avancer sur les grands enjeux stratégiques sociétaux, sociaux et environnementaux ;
- les coopérations étroites entre universités et grandes écoles, ainsi que des partenariats plus équilibrés entre universités et organismes de recherche au plan national et territorial.

Le Parti socialiste n’est pas opposé au concept « d’Institut national », mais il ne saurait accepter que celui-ci conduise à la transformation du CNRS en Instituts verticaux, dont, le potentiel humain, les crédits, le directeur, voire les thèmes de recherche, seraient déterminés par le ministère. En cherchant à déstabiliser un opérateur majeur de recherche nationale et pluridisciplinaire, le gouvernement place les laboratoires entre les mains du pouvoir politique.

Le Parti socialiste apporte son soutien aux scientifiques, aux organisations syndicales, aux associations et à toute la communauté scientifique mobilisée. Il souhaite l’ouverture d’un grand débat sur les enjeux de la recherche, respectant la place et le rôle des chercheurs dans la société, et la diversité de la recherche fondamentale. D’ailleurs l’annulation in extremis du conseil d’administration du CNRS confirme l’ampleur du malaise.



  Derniers articles  
  18/02/2019 : Lancement du chantier « Santé et Territoires » - 16/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste s’ouvre : huit artistes d’Ivry-Port - 16/02/2019  
  18/02/2019 : « Ça suffit ! » : l’appel à l’union contre l’antisémitisme - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la France dans la protection des Kurdes de Syrie - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste demande au ministre Blanquer de renoncer à supprimer le CNESCO - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Grand débat : La Ruche socialiste s’empare de la question de la pauvreté - 09/02/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET