Articles > A lire > Justice & police

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil départemental - le nouvel exécutif (avec les délégations) - 11/04/2015  
  Popularité 100 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 66 % : Foresterie : le Parlement européen fait feu de tout bois - 28/04/2015  
  Popularité 66 % : Importations d’OGM : une proposition dangereuse - 22/04/2015  
  Popularité 66 % : Assez des "blocages" irresponsables - 21/11/2013  
  Popularité 66 % : Une aide complémentaire à l’agriculture biologique - 17/03/2015  
     

Événements dans le centre de rétention de Vincennes - 24/06/2008

Paris, 24 juin 2008

Communiqué du Bureau national

Événements dans le centre de rétention de Vincennes

Le Parti socialiste s’inquiète des faits très graves dont le centre de rétention administrative de Vincennes a été le théâtre samedi et dimanche derniers.

Il appartient à la Justice de faire la lumière sur les circonstances exactes et les responsabilités liées aux événements. Néanmoins, ces incidents remettent une fois de plus en cause la politique du gouvernement et notamment le mode de gestion de tels centres, où la seule faute des personnes retenues ne consiste le plus souvent qu’en leur séjour irrégulier en France, sans qu’elles aient commis d’infraction pénale.

Le Parti socialiste dénonce la politique d’immigration du gouvernement actuel qui, au prétexte de la maîtrise nécessaire des flux migratoires, mène une action centrée sur la course aux chiffres au mépris des valeurs républicaines et de la dignité humaine. Il considère que les sans-papiers dont l’intégration par le travail, la famille, la présence sur le territoire depuis une certaine durée est établie, méritent d’être régularisés. Il demande que des solutions dignes et humaines soient mises en œuvre pour vérifier les dossiers des personnes en situation irrégulière et pour leur raccompagnement éventuel.

Les centres de rétention, dont le surpeuplement et le manque de moyens ont été condamnés à plusieurs reprises par les élus ayant accédé aux locaux et les organisations humanitaires, doivent assurer un accueil humain des personnes retenues. Le Parti socialiste demande notamment au gouvernement d’en ouvrir l’accès, jusqu’ici limité à la Cimade, à d’autres ONG.

Enfin, le Parti socialiste dénonce les propos scandaleux tenus par Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, mettant en cause la responsabilité d’associations telles que RESF, et demande qu’il présente des excuses aux personnes atteintes par ces attaques.



  Derniers articles  
  23/01/2019 : Voeux d’Olivier Faure à la presse - 18 janvier 2019  
  23/01/2019 : Le Parti socialiste appelle France 2 à réviser sa programmation - 23/01/2019  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET