Articles > A lire > Autre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #10 - 28 mai 2017  
  Popularité 100 % : Elections départementales : résultats par canton (2ème tour)  
  Popularité 100 % : Le nombre de candidats aux concours de professeurs 2012, le déni de Luc Chatel - 22/07/2011  
  Popularité 100 % : Un budget responsable maintenant plutôt qu’un jeu politicien - 09/08/2011  
  Popularité 100 % : François Hollande : 01 mars 2012  
  Popularité 100 % : Conseil général - séance plénière du 30 octobre 2014  
     

Résolution adoptée dans la perspective des manifestations du 17 juin 2008

13/06/08 - PROJET DE RESOLUTION

résolution adoptée lors de la convention nationale dans la perspective des manifestations du 17 juin 2008.

La situation sociale et économique se dégrade. La précarité salariale devient la règle. En 2007, 7 embauches sur 10 ont été effectuées à titre précaire. Plus de 7 millions de femmes et d’hommes vivent sous le seuil de pauvreté, dont 1 million de personnes âgées et 1,5 millions d’enfants.

Le pouvoir d’achat s’affaiblit face à l’inflation, qui atteindra plus de 5 % cette année, sur l’ensemble des produits de première nécessité.

L’absence de dialogue et de négociation sociale se généralise. Sur les retraites, le gouvernement veut passer en force et ne retient comme unique solution que l’allongement unilatéral de la durée de cotisations qui provoquera une nouvelle baisse du niveau des pensions.

Sur la durée du travail, il affiche ouvertement son mépris pour les partenaires sociaux, prenant le risque d’entretenir une défiance durable avec les principales organisations syndicales. Derrière l’offensive sur les 35 heures, il y a surtout la volonté de s’attaquer au droit du travail.

Le pouvoir cherche à culpabiliser les chômeurs, les assurés sociaux, les exclus de sa politique.

Les inégalités sociales et fiscales confinent à l’indécence. Le bouclier fiscal conduira cette année à la restitution, par le trésor public, de plus de 300 millions d’euros, aux contribuables les plus aisés. Les niches fiscales atteindront 73 milliards d’euros en progression de près de 50 % en 5 ans. Les exonérations de cotisations sociales contribuent à fragiliser notre protection sociale ; elles incitent les entreprises à ne plus embaucher, via le recours aux heures supplémentaires défiscalisées. En outre, le paquet fiscal de 15 milliards d’euros, imposé l’été dernier aggrave l’injustice sociale, tout en déséquilibrant durablement les finances publiques.

N. Sarkozy se revendiquait comme le candidat du pouvoir d’achat : il apparaît un an plus tard comme celui des déficits budgétaires extérieurs mais surtout sociaux.

Le Parti socialiste combat résolument cette politique qui conjugue inefficacité, autoritarisme et injustice. Pour le pouvoir d’achat, il propose la mise en œuvre effective des chèques transports, le doublement de la Prime pour l’Emploi, un « coup de pouce » au Smic et surtout une vraie négociation salariale, à travers une conférence annuelle.

Il réclame une véritable reconnaissance du monde du travail, de ses droits, par un dialogue social réclamé, à juste titre, par les principales organisations syndicales, dont il faut saluer le sens des responsabilités.

Ainsi, il soutient sans équivoque la mobilisation du 17 juin prochain. Il comprend le mouvement social engagé, partage ses inquiétudes mais aussi ses espoirs. Il entend rassembler, à gauche, tous ceux qui ne se résignent pas à cette politique injuste, veulent tout simplement vivre mieux qu’aujourd’hui.



  Derniers articles  
  23/05/2018 : Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales - 22/05/2018  
  23/05/2018 : Nicolas Hulot, l’arbre qui cache une forêt de renoncements - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réforme de l’Etat : le Gouvernement doit changer de méthode - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
  16/05/2018 : Jeudi 17 mai sur France 2 : Olivier Faure vous donne rendez-vous  
  16/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET