Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > Dans les entreprises

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : 5 minutes pour convaincre #10 - 28 mai 2017  
  Popularité 100 % : Elections départementales : résultats par canton (2ème tour)  
  Popularité 100 % : Le nombre de candidats aux concours de professeurs 2012, le déni de Luc Chatel - 22/07/2011  
  Popularité 100 % : Un budget responsable maintenant plutôt qu’un jeu politicien - 09/08/2011  
  Popularité 100 % : François Hollande : 01 mars 2012  
  Popularité 100 % : Conseil général - séance plénière du 30 octobre 2014  
     

Mouvement de grève dans la fonction publique - 10/06/2008

Paris, le 10 juin 2008

Communiqué de Christian Martin, Secrétaire national aux services publics et à la fonction publique

Mouvement de grève dans la fonction publique

Le mouvement de grève de ce mardi dans la fonction publique marque l’exaspération des agents envers la politique à courte vue du gouvernement. Ceux-ci ont bien conscience que les nombreuses suppressions de postes n’entraîneront ni revalorisation des salaires, ni améliorations des conditions de travail, ni améliorations des carrières.

Alors que des mouvements perdurent depuis plusieurs semaines dans les administrations qui subissent les conséquences de la révision générale des politiques (RGPP), les ministres concernés et les porte-parole de l’UMP s’agitent pour occulter son impact néfaste sur le service public et minimiser l’ampleur du désarroi des agents.

La RGPP se traduit d’abord par la suppression de 23000 postes cette année et 36000 en 2009, sans compter les suppressions d’emplois sans précédent dans l’armée. Cette cure d’austérité se traduira par des dégâts certains sur le plan économique et humain dans les villes et les départements touchés. Une fois de plus, le gouvernement reste sourd aux inquiétudes des Français et des élus.

Pour le Parti socialiste, la modernisation du service public ne passe pas par son démantèlement. Aussi, le PS soutient ce mouvement social.

Il souhaite qu’au lieu d’un plan de régression des services publics, soient engagées d’authentiques réformes visant à la fois à mieux satisfaire les besoins des Français, à mieux répondre aux aspirations des agents et à engager des économies réelles et durables.



  Derniers articles  
  23/05/2018 : Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales - 22/05/2018  
  23/05/2018 : Nicolas Hulot, l’arbre qui cache une forêt de renoncements - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réforme de l’Etat : le Gouvernement doit changer de méthode - 18/05/2018  
  23/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
  16/05/2018 : Jeudi 17 mai sur France 2 : Olivier Faure vous donne rendez-vous  
  16/05/2018 : Réaction du Parti socialiste à la crise environnementale et sanitaire des « sargasses » - 16 mai 2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET