Articles > A lire > Enseignement & formation

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Suppressions d’emplois dans le Pays d’ETAIN - JP - 30/03/2006  
  Popularité 98 % : le 22 juin 2006 : il n’y a pas dans cet hémicycle des courageux et des lâches  
  Popularité 98 % : le 23 juin 2006 : Le service public doit apporter les formations professionnelles  
  Popularité 97 % : Les statuts  
  Popularité 96 % : Organisation de la Fédération du Parti socialiste  
  Popularité 86 % : Meuse : carte des cantons  
     

Recherche : mobilisation du 27 mai - 27/05/2008

Paris, Le 27 mai 2008

Communiqué d’Yves DURAND, Secrétaire national à la Recherche et à l’Enseignement supérieur et d’Alain CLAEYS, Responsable national à la Recherche

Recherche : mobilisation du 27 mai

Toutes les organisations syndicales ont appelé la communauté scientifique et universitaire à la journée de mobilisation nationale du mardi 27 mai en réponse aux décisions annoncées et à la méthode unilatérale utilisée par la Ministre de la Recherche Valérie Pécresse.

Le Parti socialiste apporte son soutien à cette mobilisation engagée par les personnels de recherche qui font preuve de beaucoup de responsabilité. Il salue, leur volonté de dialogue et de négociation dans la mise en place de la future organisation de la Recherche.

Les socialistes demandent l’ouverture d’une vraie négociation avec les pouvoirs publics. Ils rappellent leur attachement, aux principes d’une politique de la Recherche, fondée sur :
- le respect de l’autonomie du champ scientifique par rapport au politique.
- le rôle éminent de la recherche fondamentale pour avancer sur les grands enjeux stratégiques sociétaux et sociaux.
- le renforcement significatif des financements de base, pluriannuels alloués aux laboratoires de recherche, au regard des financements sur projets à court-terme et immédiats.
- un CNRS, opérateur de recherche généraliste, pluridisciplinaire, garant de la recherche fondamentale, et partenaire des établissements d’enseignement supérieur. La volonté affichée de transformation du CNRS, après l’INSERM, en un ensemble d’instituts présente des risques évidents d’éclatement et surtout d’affaiblissement.
- l’objectif minimum de 3 % du PIB consacré à la recherche et à la formation supérieure.



  Derniers articles  
  24/02/2018 : SYRIE : Urgence internationale : les lignes rouges sont franchies depuis trop longtemps - 20/02/2018  
  24/02/2018 : Asile-immigration : un projet de loi qui sacrifie la dignité ne peut être efficace ni équilibré - 24/02/2018  
  24/02/2018 : Tracer le sillon d’un modèle agricole qui concilie santé et environnement en assurant un juste revenu aux agriculteurs et à leurs familles - 24/02/2018  
  11/02/2018 : La Meuse abandonne sa ruralité - 01/2018  
  2/02/2018 : Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage - 30/01/2018  
  2/02/2018 : Le gouvernement doit sortir du double langage sur le #glyphosate - 28/01/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET