Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Tribune dans le journal Meuse 55

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 14 au 18 mai  
  Popularité 100 % : Dieue : carte du canton  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : les candidats et le canton  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Résultats du 1er tour (10 juin 2012) - nord meusien  
  Popularité 100 % : Les Conseillers départementaux du Groupe des Elus de Gauche - 04/2015  
     

Les élections cantonales de mars dernier - 05-06/2008

Les élections cantonales de mars dernier permettent au Groupe de Gauche du Conseil général de disposer d’un nombre d’élus jamais atteint, plus du tiers de (Assemblée départementale. Nous remercions les électeurs qui nous ont fait confiance et assurons l’ensemble des Meusiens de notre implication au service de nos cantons, du département et de leurs habitants.

Le coup de semonce des Meusiens à la majorité départementale est sévère et la reconnaissance de notre action très encourageante. Tous nos candidats ont porté avec conviction nos valeurs ; notre approche de la politique, notre volonté d’écoute, en proximité, dans l’intérêt du territoire et de la population.

Nos engagements s’articulent autour de six priorités : le développement économique et la politique de l’emploi ; un programme de solidarité conduit avec ambition ; l’aménagement et l’attractivité du territoire ; la préservation et la valorisation de notre environnement. ; l’accompagnement des missions d’enseignement ; la culture, le sport, la vie associative, facteurs d’épanouissement et de mise en valeur du territoire.

Les problématiques liées au laboratoire de Bure retiennent toute notre attention : l’enfouissement des déchets ne doit pas être la solution de référence, l’accompagnement financier et économique est à exiger sans en faire une monnaie d’échange.

Les aspects budgétaires sont bien sûr incontournables. Des choix sont à réaliser, des priorités à définir. Le recours massif à l’emprunt comporte de gros risques, l’endettement départemental va bloquer d’ici quelques années toute possibilité de développement.

Le budget du Conseil général est de plus plombé par le : transferts liés à l’acte 2 de la décentralisation ainsi que les charges nouvelles. Nous ne pouvons continuer d’accepter que le contribuable des collectivités locales compense la politique fiscale inéquitable menée par le gouvernement. Notre ambition au sein de l’Assemblée départementale est d’avoir l’attitude d’une minorité déterminée et constructive. Les Meusiennes et les Meusiens peuvent compter sur notre engagement pour le développement du département et aux côtés de ceux qui luttent pour défendre l’emploi, le pouvoir d’achat, l’amélioration de la vie quotidienne, en accord avec nos convictions de gauche.

Diana ANDRÉ, Pierre BURGAIN, Roger BEAUXEROIS, Roland CORRIER, Roland JEHANNIN, Daniel LHUILLIER, Guy NAVEL, Jean PICART, Christian PONSIGNON, Jean-Claude SALZIGER, Alain VERNEAU.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET