Articles > A lire > Santé - Sécurité sociale > Hôpital public

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : François Hollande : mes 60 engagements pour la France - 26/01/2012  
  Popularité 100 % : Intervention - Débat d’Orientation Budgétaire - R.Corrier  
  Popularité 72 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
  Popularité 60 % : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  Popularité 60 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 30 juin 2011  
  Popularité 60 % : Commission COPE : désormais, on sait à qui profite le crime ! - 26/06/2008  
     

Hôpital : rapport Larcher, Janus aux deux visages - 10/04/2008

Communiqué de Pascal TERRASSE, Secrétaire National à la santé, Claude PIGEMENT, Responsable national à la santé et Frédéric PAIN, Délégué national à l’hôpital

Hôpital : rapport Larcher, Janus aux deux visages, le PS sera vigilant

Le Rapport Larcher, comme Janus aux deux visages, peut être interprété et décliné politiquement de deux manières :
- La création de communautés hospitalières de territoire est une bonne idée si elle permet une meilleure coordination des soins et un regroupement bien compris de l’offre hospitalière. Mais, si l’hôpital de référence vide de leur substance les hôpitaux généraux et locaux du territoire, les cantonnant au rôle de simple annexe, cette politique de regroupement géographique cachera une politique de restructuration purement économique qui ne s’assume pas.
- L’hôpital public demande un vrai pilotage. La proposition de directoire et de conseil de surveillance est positive si elle associe tous les acteurs de l’hôpital aux côtés d’un directeur fixant la stratégie. Mais, il ne faudrait pas que le directeur soit réduit à être un manager d’un hôpital géré comme une entreprise, sachant que les malades ne pourront jamais être assimilés à un produit rentable.
- Le Parti socialiste est conscient que l’hôpital doit être plus attractif pour les praticiens hospitaliers. Une valorisation intellectuelle et financière participera à une meilleure reconnaissance de ses praticiens. Mais une privatisation de leur statut n’est pas acceptable dans un hôpital qui est pour le PS l’expression du service public, conjuguant excellence et exigence sociale.
- Enfin, les dépassements d’honoraires évoqués dans le rapport, qui sont devenus monnaie courante dans les cliniques privées, mais aussi malheureusement à l’hôpital public, doivent être combattus avec fermeté.

Le Parti socialiste attend maintenant la traduction politique de ce rapport par le gouvernement. Saura-t-il réformer l’hôpital en gardant l’esprit de service public ? Toute réforme demande des moyens. Compte tenu de l’état lamentable des comptes sociaux, avec quel argent le gouvernement compte-t-il agir ? Le PS jugera la réforme hospitalière promise par le pouvoir à l’aune de ses réponses.



  Derniers articles  
  23/06/2019 : Syrie : le Parti socialiste prolonge les appels pour une action humanitaire urgente à Idlib - 20/06/2019  
  23/06/2019 : Assurance-chômage : quand les actes contredisent le discours - 19/06/2019  
  23/06/2019 : Urgences : faire mieux avec moins de moyens est une provocation ! 05/06/2019  
  23/06/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
  8/06/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 06/2019 - "Revitalisation du Centre-ville"  
  8/06/2019 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - jeudi 13 juin 2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET