Articles > Les élections > Elections (archives) > élections cantonales - mars 2008 (Meuse) > Damvillers - Roland Jéhannin

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Documents divers  
  Popularité 69 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 66 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 66 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 66 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 66 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

Est Républicain - 17/02/2008

Roland Jéhannin à Damvillers

Il se présente dans le canton avec Pascale Berger comme suppléante.

Roland Jéhannin et Pascale Berger, un slogan : « L’action, le concret, les résultats ».

Maire de Damvillers depuis 1989, suppléant de Jean-Louis Dumont aux législatives depuis 1988, Roland Jéhannin se lance dans la campagne des cantonales. Sa suppléante est Pascale Berger, maire de Gremilly et infirmière à l’hôpital.

« Je continue ce que nous avons engagé à Damvillers. C’est le bourg centre de ce canton qui concentre l’ensemble des services et des administrations », explique le candidat qui rappelle qu’ « il y a confusion au niveau des élections : la réparation du gymnase, la cantine, les subventions aux associations sont les problèmes de la codecom et pas du conseil général. Naturellement qu’il faudra traiter ces sujets-là, mais avec un autre angle d’attaque. Le gymnase, c’est le monstre du Loch Ness. La politique du conseil général aura des retombées sur les territoires, il ne faut donc pas occulter la politique du département. On connaît ses contraintes et ses limites ».

Collège, logements... Au cœur de ses intentions de travail : le haut-débit « pas toujours présent partout, les zones blanches des téléphones portables, mais aussi les routes. Il faut dépenser mieux, s’unir plus et tenir ce que l’on a dit », poursuit le candidat. « L’aménagement du territoire est la politique de base pour un maillage correct du territoire. Il faut une approche autre que comptable pour les collèges, les écoles... ».

Aides européennes mal réparties pour les entreprises ou défense du collège : « Si on nous le supprime, on pourra parler de déménagement du territoire, c’est un élément positif pour ceux qui s’installent dans le canton », autant de questions qui taraudent Roland Jéhannin qui embraye sur la maison médicale de Damvillers où la commune a investi : « C’est une des moins chères du département et c’est l’une qui marche le mieux.

Il nous faut, à un moment, créer une démarche convergente vers les services ». Côté logements, « j’aimerais que les villages fassent un peu plus d’effort et construisent du HLM pour répondre à des demandes ». Son slogan : « L’action, le concret, les résultats ».

Frédéric PLANCARD



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET