Articles > Les élections > Elections (archives) > élections cantonales - mars 2008 (Meuse) > Verdun est - Guy Navel

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 septembre 2018  
  Popularité 44 % : adhérer en Meuse  
  Popularité 43 % : Comment adhérer ?  
  Popularité 43 % : Repères historiques du Parti Socialiste en Meuse  
  Popularité 43 % : Mise en place de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu - 18/12/2006  
  Popularité 43 % : Vœu d’urgence visant à l’adoption d’une motion relative au projet de loi sur la gestion des déchets nucléaires - RB - 30/03/2006  
     

Est Républicain - 29/01/2008

Guy Navel y a pris goût

Après deux mandats, le divers gauche veut prolonger son bail au conseil général.

Avec Christine Briy pour suppléante, Guy Navel brigue un troisième mandat.

Désireuses de garder au moins les cantons qu’elles ont, les forces de gauche ont décidé de réaliser l’union sur le canton de Verdun Est.

Candidat à sa propre succession, Guy Navel, divers gauche, est donc soutenu cette année par le PS. C’est d’ailleurs avec une suppléante du parti socialiste, Christine Briy, qu’il s’engage dans la campagne des cantonales.

Étonnamment, celle-ci n’est pas originaire du canton mais de Moulainville. Élu au premier tour, il y a sept ans, Guy Navel espère rééditer la même performance cette année. À 48 ans, il a pris goût à représenter son canton et la multiplication des tâches ne lui fait pas peur. Il est en effet président de la Codecom du Val-de-Meuse et toujours principal adjoint du collège Theuriet de Bar-le-Duc. Il multiplie les allers et venues dans le département. « J’aime ce mandat cantonal. Le contexte économique est difficile mais nous avons des arguments à faire valoir dans notre canton.

Dans l’opposition, j’expose au conseil général ma réflexion politique et je la mets en pratique au sein de la Codecom », explique l’élu de Verdun Est qui a la particularité d’être mi-rural, mi-urbain avec, entre autres, le secteur des Planchettes de Verdun. C’est d’ailleurs de là qu’est issue sa suppléante puisque Christine Briy est la directrice de l’école maternelle Pauline-Kergomard.

Ambitions réalistes S’il entend défendre les valeurs de la gauche, Guy Navel sait que cette dernière aura bien du mal à inverser les équilibres au sein du Conseil général. Qu’à cela ne tienne, il est bien décidé à convaincre ces concitoyens de lui faire confiance. « Il faut avoir des ambitions réalistes.

Même si c’est frustrant de ne pas avoir de fonctions exécutives, il est important que l’opposition apporte sa part. Et surtout de faire-valoir, dans le contexte de mondialisation, les préoccupations de notre canton. Parfois, nous savons sur des dossiers être constructifs. Je suis motivé par l’idée d’apporter à nos concitoyens ce qui m’a permis d’avoir la chance de pouvoir les représenter. Des moyens de s’élever socialement, une éducation, de l’assistance, de l’écoute. »

Sébastien GEORGES



  Derniers articles  
  22/09/2018 : Réaction du Parti socialiste au « plan pauvreté » du gouvernement - 18/09/2018  
  22/09/2018 : Le chemin du progrès social passe par la mise en place du revenu de base - 12/09-2018  
  21/09/2018 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 septembre 2018  
  18/09/2018 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 20/09/2018  
  18/09/2018 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 05/07/2018  
  10/09/2018 : Tribune du Parti socialiste : « Aquarius : tout nous oblige » - 10/08/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET