Articles > A lire > Glané pour vous

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Les délégations - mars 2008  
  Popularité 99 % : Vœu d’urgence visant à l’adoption d’une motion relative au projet de loi sur la gestion des déchets nucléaires - RB - 30/03/2006  
  Popularité 99 % : Repères historiques du Parti Socialiste en Meuse  
  Popularité 99 % : Mise en place de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu - 18/12/2006  
  Popularité 99 % : Bureau des temps - 31/03/2006  
  Popularité 61 % : Vœu contre le travail dominical - 18/12/2008  
     

Le PS appelle les électeurs à voter "massivement" contre Sarkozy et Fillon - 27/02/2008

Le PS appelle les électeurs à voter "massivement" contre Sarkozy et Fillon

PARIS, 25 fév 2008 (AFP) - Stéphane Le Foll a appelé lundi, au nom du PS, les Français à adresser "massivement" lors des élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars un "signal clair et net" à l’exécutif, se refusant à dissocier Nicolas Sarkozy et François Fillon.

"Nous sommes à 16 jours du scrutin municipal. Nous souhaitons que les Français s’expriment massivement. C’est par leur vote qu’ils pourront permettre, au niveau local, des politiques qui seront utiles pour les aider à passer cette période difficile", a déclaré le bras droit du premier secrétaire François Hollande lors d’un point de presse.

"C’est aussi un moyen d’envoyer un signal clair et net au président de la République et à son gouvernement pour dire que la politique conduite n’est pas la bonne", a-t-il poursuivi.

"C’est un appel : il faut rester mobilisés, et les élus et candidats du PS sont pleinement mobilisés", a-t-il ajouté.

A travers les sondages, "c’est la politique du gouvernement et de Nicolas Sarkozy qui est sanctionnée", a affirmé M. Le Foll.

Selon lui, le "coeur du sujet, c’est l’échec de la politique économique et sociale du gouvernement. Et donc, je mets dans le même paquet Nicolas Sarkozy et François Fillon".

M. Le Foll a estimé que la recrudescence de l’inflation et la révision à la baisse des prévisions de croissance "par tous les instituts" conduisent à faire "le constat d’un échec cuisant de la politique conduite depuis neuf mois".

Pour le responsable socialiste, "la stratégie du gouvernement +travailler plus pour gagner plus+ est un échec". "Il n’y a pas plus d’heures supplémentaires que l’année précédente, parce qu’il n’y a pas de croissance", a-t-il souligné.



  Derniers articles  
  18/02/2019 : Lancement du chantier « Santé et Territoires » - 16/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste s’ouvre : huit artistes d’Ivry-Port - 16/02/2019  
  18/02/2019 : « Ça suffit ! » : l’appel à l’union contre l’antisémitisme - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste appelle à un sursaut de la France dans la protection des Kurdes de Syrie - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Le Parti socialiste demande au ministre Blanquer de renoncer à supprimer le CNESCO - 14/02/2019  
  18/02/2019 : Grand débat : La Ruche socialiste s’empare de la question de la pauvreté - 09/02/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET