Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Tribune dans le journal Meuse 55

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 14 au 18 mai  
  Popularité 100 % : Dieue : carte du canton  
  Popularité 100 % : Bar-le-Duc 1 : les candidats et le canton  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Résultats du 1er tour (10 juin 2012) - nord meusien  
  Popularité 100 % : Les Conseillers départementaux du Groupe des Elus de Gauche - 04/2015  
     

Débat d’Orientation Budgétaire - février-mars 2008

Le débat d’orientation budgétaire (DOB) du 13 décembre dernier a révélé les impasses budgétaires dans lesquelles se trouve le Conseil général de la Meuse et plus généralement l’ensemble des assemblées départementales et régionales.

Depuis plusieurs années nous martelons ce constat : contrairement aux affirmations gouvernementales relayées par les assemblées de droite les transferts de charges et charges nouvelles ne sont pas entièrement compensées par l’État et les hausses d’impôts, régionaux comme départementaux suffisent juste à rétablir ces déséquilibres.

Lors du dernier DOB, Ie président a enfin reconnu que le compte des compensations n’y était pas ! Lui qui se félicitait, avec sa majorité unanime, de donner un nouvel élan à la Meuse à l’aide de l’effort fiscal des Meusiens admet clairement aujourd’hui ce que nous dénonçons depuis plusieurs exercices budgétaires. Et maintenant ?

Reconnaître l’insuffisance de la solidarité nationale ne suffit pas.

Nous continuons de dénoncer les cadeaux fiscaux du gouvernement Sarkozy aux plus favorisés. Nous continuons d’exiger des mesures qui mettent fin au mouvement d’asphyxie des collectivités locales.

Et que constatons-nous : les dotations de l’État vont encore se contracter puisque leur indexation sera uniquement basée sur l’évolution de l’inflation alors qu’auparavant « le contrat de croissance et de solidarité » y intégrait en plus une partie de la croissance. Dans ces conditions, nous serons vigilants à la mise en oeuvre des compétences départementales : action sociale, collèges, routes, notamment.

Quant à l’ambitieux « plan Meuse » - que nous avons adopté - il tarde à se concrétiser : par exemple le programme routier piétine, le « dossier Madine » reste obscur même si un lien avec Chambley (et la Région Lorraine ?) semble se tisser.

Nous notons cependant la bonne avancée, malgré quelques retards, de la rénovation des collèges. Nous attendons beaucoup de la mise en place du réseau Haut Débit de Solidarité, tout en déplorant que là encore les finances de la Meuse et de la Région Lorraine soient appelées à compenser le désengagement de l’état UMP de moins en moins solidaire envers les territoires ruraux.

Nous vous assurons de notre engagement et vous adressons nos meilleurs voeux pour 2008.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET