Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2007 > Séance du 13 décembre 2007

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 90 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 90 % : Meuse : carte des cantons  
  Popularité 48 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 48 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 48 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
     

Carte scolaire - JCS - 13/12/2007

Vœu d’urgence déposée par Jean-Claude SALZIGER séance plénière du Conseil général le 13 décembre 2007

Carte scolaire

Le Ministre de l’Education Nationale vient de décider la suppression de la carte scolaire avec effet à la rentrée scolaire 2008.

Cette décision est prématurée et autoritaire puisque l’annonce en est faite sans que les partenaires, parents, enseignants, élus en charge de la gestion des établissements, aient été consultés.

Des souplesses plus grandes doivent naturellement être apportées dans le choix des établissements par le biais des dérogations pour répondre toujours mieux aux préoccupations particulières des parents.

Mais la suppression totale de la carte scolaire est une réponse fausse à une question vraie des parents.

Elle obscurcira les perspectives d’avenir des collèges ruraux fragiles en raison de la faiblesse de leurs effectifs et qui ont tout à redouter d’une érosion accrue de leur fréquentation.

Au lieu de renforcer les complémentarités dans le cadre d’un équilibre réfléchi, elle mettra les différents collèges d’une même ville dans une situation de concurrence et de recherche à tous prix d’une attractivité forte ; et à ce jeu là, il n’y aura pas que des collèges gagnants.

Cette mesure risque de mettre à mal la mixité sociale que la carte scolaire s’essayait à favoriser.

Le Département perdra toute visibilité sur la politique à mener en faveur des collèges en raison de l’instabilité des effectifs et de l’incertitude de la nouvelle donne. Les études que nous avons commandées et les pistes de réflexion que nous avons commencé à dégager pour déterminer notre politique scolaire des prochaines années me paraissent clairement devoir être reconsidérées.

Enfin, le schéma d’organisation des transports scolaires pourrait devoir être réexaminé à court terme avec des effets non mesurables aujourd’hui.

C’est pourquoi, j’invite l’Assemblée à voter une motion allant dans le sens de mon voeu d’urgence.



  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET