Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2007 > Séance du 15 novembre 2007

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Crise des paiements : rendez-vous au printemps - 17/12/2014  
  Popularité 95 % : Quand le traitement de la question grecque rend encore plus urgente la réforme de la gouvernance économique européenne - 24 juin 2015  
  Popularité 81 % : Décès d’Alexandre Lamfalussy - 11/05/2015  
  Popularité 67 % : Réforme de la carte judiciaire - 25/09/2007  
  Popularité 67 % : Effectifs de pompiers volontaires disponibles de jour - JP - 13/12/2007  
  Popularité 62 % : Maintien de l’exonération de redevance : "Une belle victoire socialiste"- 19/12/2007  
     

Centre de ressources contre l’illettrisme - RC - 15/11/2007

Vœu d’urgence déposée par Roland CORRIER au nom des Elus de gauche séance plénière du Conseil général le 15 novembre 2007

Centre de ressources contre l’illettrisme

L’illettrisme est à notre porte et la décision récente que vient de prendre la Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de Lorraine rend encore notre département plus fragile dans ce domaine en supprimant l’aide accordée au CRI du département de la Meuse (il en est de même pour les 3 autres départements de Lorraine).

La décision brutale, et sans appel, est fixée pour fin 2007.

Si les 4 présidents de ces associations n’étaient pas opposés au principe d’une réflexion régionale, ils émettaient 3 réserves majeures :
- la nécessité de procéder progressivement pour éviter une rupture dans le suivi et l’accompagnement des réseaux (bénévoles, partenaires, personnes relais, etc)
- la nécessité de maintenir la proximité du dispositif de lutte contre l’illettrisme au niveau de chaque département. Les personnes concernées sont dispersées dans l’ensemble du département et une bonne part d’entre elles bénéficie d’un accompagnement individuel.
- la nécessité de prendre en considération la situation des personnels actuellement salariés - à cette heure, leur licenciement est programmé.

Les personnes en situation d’illettrisme qui vont se trouver démobilisées, vont être encore plus fragilisées,. Elles sont actuellement pour plus de la moitié, en situation de salarié dans les entreprises meusiennes, s’y ajoute un quart en situation de demandeur d’emploi.

La lutte contre l’illettrisme a fait l’objet depuis plus de 4 ans d’un travail important d’information et de mobilisation des partenaires pour le repérage du public et l’orientation.

En Meuse, plus de 40 bénévoles ne pourront plus assurer ni suivi, ni accompagnement au bénéfice des personnes qui veulent apprendre.

La disparition du CRI et du réseau de bénévoles viendrait alors anéantir ce travail. Ce n’est pas tolérable.

Que penser également de la manifestation soutenue par le Conseil général de la Meuse prévue le 11 décembre prochain à Ligny en Barrois - elle se tiendra, certes, mais au moment de la disparition annoncée du dispositif Meusien ! ! !

Monsieur le Président, pouvez-vous nous dire comment vous pensez pouvoir maintenir ce service au bénéfice de nos concitoyens parmi les plus fragiles ?



  Derniers articles  
  30/01/2020 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 06 février 2020  
  11/01/2020 : Débat retraites au Sénat : "C’était le Titanic" - 10/01/2019  
  30/12/2019 : Lutter contre la désertification médicale  
  30/12/2019 : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
  30/12/2019 : Réforme des retraites - Où en sommes nous ?  
  13/12/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 19 décembre 2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET