Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2007 > Séance du 15 novembre 2007

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Organisation de la Fédération du Parti socialiste  
  Popularité 100 % : rejet de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage - 12/08/2016  
  Popularité 100 % : Retrait de la mention "au profit des Chrétiens d’Orient" sur des affiches dans le métro : la RATP doit revenir sur cette décision - 04/04/2015  
  Popularité 100 % : Remise en cause de la durée légale du travail - 11/06/2008  
  Popularité 100 % : Rémunération des enseignants : la droite veut conditionner toute revalorisation à l’augmentation du temps de travail - 26/10/2016  
  Popularité 100 % : L’Etat doit agir face à la dégradation des conditions de travail dans la fonction publique - 27/01/2011  
     

Les services de la Poste - suites de l’entretien avec le Directeur - 15/11/2007

Vœu d’urgence déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche séance plénière du Conseil général le 15 novembre 2007

Les services de la Poste - suites de l’entretien avec le Directeur

Au cours du mois d’octobre dernier, le Directeur Départemental de la Poste a rencontré plusieurs conseillers généraux de notre Assemblée. L’objet de ces rencontres était de faire connaissance mais également de faire le point sur la situation de la Poste dans les communes de nos cantons.

Le 25 octobre dernier, à l’occasion d’une séance privée du Conseil général, le Directeur nous a présenté la situation sur le département. Plusieurs collègues lui ont exposé la dégradation du service de la Poste dans le département surtout en ce qui concerne l’heure de distribution et l’heure de levée du courrier.

Mais pas un mot n’a été dit sur la réorganisation des directions départementales qui était « dans les tuyaux », et en particulier la suppression de la Direction Départementale.

C’est seulement par l’Est Républicain le 5 novembre dernier, c’est à dire quelques jours plus tard, que nous avons découvert que la Direction départementale de la Meuse disparaissait de la carte. Même la Commission départementale de la Présence Postale, dans laquelle plusieurs d’entre-nous siègent, n’a pas été réunie pour connaître cette importante décision.

Notre collègue Claude Biwer, Président dudit Comité n’en a été informé semble t’il que la veille de la parution dans l’Est Républicain.

Nous dénonçons publiquement la manière dont la Poste considère les instances de concertation départementales.

Mais c’était déjà vrai au cours de ces dernières années et de nombreuses interventions ont été faites dans cette enceinte, notamment au sujet de la distribution et la levée du courrier dans notre département.

Je ne rappellerai aujourd’hui que la séance du 14 décembre 2004 en présence du Directeur Départemental de la Poste
- Monsieur le Président, vous disiez déjà « ... vous parliez de concertation. Nous la souhaitons aussi mais, pour l’heure, cette concertation nous l’apprenons par la presse !. »
- Et le Directeur de la Poste déclarait aussitôt « ... nous avons une politique commune basée sur la concertation et la négociation... » puis plus loin « Le Directeur de la Poste est, dans le département, l’interlocuteur privilégié des élus. La CDPPT, Commission Départementale de Présence Postale Territoriale, est devenue l’instance de référence de la concertation locale. L’engagement du Président de la Poste est claire : aucune modification, aucune évolution sans discussion ».

Ce que nous venons d’apprendre ces jours derniers démontre que les paroles du Directeur n’engagent nullement son successeur, et encore moins les plus hautes instances de l’institution de la Poste.

Aujourd’hui, nous n’avons donc plus de Directeur en Meuse ; cette nouvelle organisation régionale montre bien comment les Pouvoirs Publics et le Gouvernement prennent en compte un département comme le nôtre.

Monsieur le Président,

Pouvez-vous nous dire d’une part quelles initiatives vous avez déjà prises ou que vous allez prendre et d’autre part quels sont les services qui sont appelés à quitter la Meuse, le nombre de personnes et leurs responsabilités respectives ?



  Derniers articles  
  13/05/2019 : Présentation de la liste "Envie d’Europe"  
  13/05/2019 : Programme officiel - "Envie d’Europe"  
  3/05/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 05/2019 - "Un drame économique, mais pas de cap"  
  27/04/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 09 mai 2019  
  12/04/2019 : Cessez d’affaiblir l’école républicaine M. Blanquer ! - 28 mars 2019  
  12/04/2019 : Santé environnementale, l’Europe doit agir maintenant ! - 07/04/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET