Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, dans le Grand-Est, en France et en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2006 > Séance du 16 novembre 2006

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : CESS - IUFM - CDDP - QJCS - 18/11/2010  
  Popularité 92 % : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 12/2019 - 01/2020 - "La démocratie, c’est pour quand ?" - 07/12/2019  
  Popularité 72 % : Appel à manifester le 05 décembre 2019  
  Popularité 67 % : Projet de Développement de territoire pour l’accompagnement de CIGEO - 10/2019  
  Popularité 60 % : Débat retraites au Sénat : "C’était le Titanic" - 10/01/2019  
  Popularité 60 % : CommAgglo du 18 février 2021 - interventions  
     

Soins infirmiers à domicile - JP - 16/11/2006

Vœu d’urgence déposé par Jean PICART séance plénière du Conseil général le 21 décembre 2006

Soins infirmiers à domicile

Mon attention a été appelée par les médecins et infirmières du canton d’ETAIN sur le besoin de soins à domicile de nombre de personnes âgées.

Cette question a déjà fait l’objet d’un échange de courriers entre moi-même, la DDASS et le Conseil Général en 2004. Cette demande n’a jamais abouti alors que le besoin demeure. A l’époque, la DDASS me répondait, je résume :
- que le taux d’équipement en SSIAD meusiens était le plus important de la région Lorraine : 21.30% alors que le taux d’équipement régional était de 17.81%
- que pour être viable, un SSIAD doit avoir un minimum de 10 à 12 places.

Les arguments présentés par les professionnels de la santé d’ETAIN que je partage totalement sont les suivants :
- le SSIAD de Fresnes en Woëvre, 18 places plus trois places supplémentaires annoncées avant la fin 2006, intervient dans le canton d’ETAIN auprès de 7 personnes à ETAIN ville et dans le sud du canton, mais de nombreuses personnes sont en attente de soins à domicile.
- les élus, les professionnels, le Conseil Général et l’Etat considèrent que le maintien à domicile est un objectif fondamental à assurer comme en témoigne le plan gérontologique départemental adopté par le Conseil Général et Monsieur le Préfet le 6 novembre 2003.
- des personnes âgées du canton sont actuellement hospitalisées alors qu’il serait possible de les maintenir à domicile. En terme de coût, la comparaison est éloquente : 28 € par jour pour les soins à domicile contre de 8 à 900 euros au minimum en milieu hospitalier : je ne parle pas du déficit de la sécurité sociale, voyez où je veux en venir.
- la proximité est essentielle, ne serait ce qu’en terme de déplacements et de coût. La personne âgée couverte par les soins infirmiers à domicile a le plus souvent besoin de deux visites journalières parfois trois. Quand l’aide soignante se déplace à Etain depuis Fresnes en Woëvre, il faut compter 30 km aller et retour, 60 km pour deux visites quotidiennes, 90 pour trois visites : bonjour les dégâts en terme temps perdu !

J’ajoute que - l’argument de la DDASS sur la couverture meusienne en SSIAD - 21.30% contre 17.81% en Lorraine ne peut raisonnablement être pris en considération si l’on prend réellement en compte la ruralité du département de la Meuse : la densité meusienne est de 31 habitants au km2 soit trois fois plus faible comparée à celles de la Moselle et de la Meurthe et Moselle.

C’est pourquoi, j’émets le vœu que notre assemblée départementale appuie cette demande tendant à la création d’un SSIAD sur le canton d’Etain auprès de Monsieur le Préfet et de la DDASS.

Je vous précise enfin qu’il n’est absolument pas dans les intentions des médecins et infirmières et de moi-même de gêner le SSIAD de Fresnes en Woëvre tant les besoins d’accompagnement et de maintien à domicile des personnes âgées sont grands.



  Derniers articles  
  28/02/2021 : CommAgglo du 18 février 2021 - interventions  
  13/02/2021 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - 18 février 2021  
  3/02/2021 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 02/2021 "Restons humbles mais déterminés"  
  31/01/2021 : Financement du RSA : 17 départements engagent une procédure afin d’obtenir la juste compensation des revalorisations décidées par l’État - 27 janvier 2021  
  31/01/2021 : Le gouvernement à Grigny pour répondre à l’appel de Grigny … de 2017 - 30/01/2021  
  31/01/2021 : Le Gouvernement doit retirer son projet de démantèlement d’EDF - 25 janvier 2021  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET