Articles > A lire > Réforme territoriale

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  Popularité 98 % : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  Popularité 78 % : Le 17 mars 2006 : "Au rythme où l’on tue les journalistes en Irak,...  
  Popularité 69 % : Fonds d’accompagnement du laboratoire de Bure - DL - 17/12/2009  
  Popularité 54 % : Constitutionalisation de l’abolition de la peine de mort en France - intervention de Robert Badinter au Congrès de Versailles - 19/02/2007  
  Popularité 54 % : Retrait du CPE - Communiqué de presse à l’issue de la réunion de la Gauche - 31/03/2006  
     

L’exemplarité locale : l’engagement politique et les élections municipales - 12/2007

L’engagement politique trouve tout son sens lorsqu’il s’agit de préparer les élections municipales. Par Marylise Lebranchu, Députée du Finistère, Présidente de la Maison des Elus

La décentralisation, comme la réforme de l’État, n’ont pas amoindri le rôle ni la responsabilité du maire mais ont changé la nature de sa fonction.Comptable des deniers de sa commune, comme de ceux des intercommunalités, responsable devant la loi, l’élu a une tâche de plus en plus complexe face au citoyen attentif au maintien et au développement de la qualité des services publics.

Le quotidien du maire est de plus en plus celui de la gestion de l’espace public laïc de la République. Il ou elle sera, avec son équipe, le pilier de l’organisation territoriale de cette dernière qui devrait se réformer de fond en comble : des pouvoirs, du président jusqu’au maire !

Tous,nous savons que nous ne pouvons plus compter sur un État régulateur et correcteur des inégalités. Créer des déserts, ôter des services à la population, c’est perdre des facteurs de croissance tout en étouffant les villes qui ne peuvent plus faire face à leurs fonctions.

Le gouvernement accentue les effets négatifs des forces du marché. Il légitime et accélère ce que l’aménagement du territoire avait jusqu’ici vocation à combattre : la création d’îlots surpeuplés, concentrant les emplois qualifiés et la création de richesses au milieu « d’océans inertes ».

Il n’y a pas de fatalité à cela.Le repli sur nos communes n’est pas la solution,car les enjeux sont devenus supracommunaux.

Les coûts financiers, les embûches juridiques sont autant d’obstacles qu’il faut surmonter.

Insistons pour développer l’intercommunalité, synonyme de solidarité,de mutualisation.La complémentarité plutôt que la concurrence, l’intérêt général plutôt que la somme des égoïsmes locaux,voilà les valeurs que nous présenterons à nos concitoyens. L’exemplarité locale comme annonce de la « reconquête » nationale, voilà ce que nous avons à incarner ensemble.



  Derniers articles  
  19/10/2017 : Conseil municipal - 26 octobre 2017  
  18/10/2017 : Un budget pour les riches, un contre-budget pour tous - 18/10/2017  
  25/09/2017 : Le logement social paie la facture de la rigueur… - 20/09/2017  
  25/09/2017 : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  25/09/2017 : Présentation des ordonnances Macron-Pénicaud devant le conseil des Ministres - 22/09/2017  
  25/09/2017 : Pour les emplois aidés, le compte n’y est pas et c’est la double peine - 25/09/2017  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET