Articles > A lire > Autre

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Organisation du Conseil général - 03/04/2011  
  Popularité 100 % : Installation le 20/03/2008  
  Popularité 100 % : Sections sportives dans nos collèges - AV - 07/08/2010  
  Popularité 100 % : Agenda de la semaine du 4 au 10 juin  
  Popularité 100 % : Revigny - pour joindre les candidats  
  Popularité 100 % : Délocalisation Air Liquide Wendling (Commercy) - AV - 19/11/2009  
     

Cadeaux fiscaux et pouvoir d’achat - 08/10/2007

Nicolas Sarkozy a accordé en juillet 15 milliards d’euros de cadeaux fiscaux, Et vous, qu’avez-vous reçu ?
- J’ai gagné 250.000 euros par an car je fais partie des mille contribuables disposant d’un patrimoine financier supérieur à 15 millions d’euros qui ont bénéficié du « bouclier fiscal ».
- Je paierai beaucoup moins d’impôt sur la fortune (ISF) (Passage de 20 % à 30% de l’abattement sur la valeur de la résidence principale).
- J’ai gagné 200.000 euros car je viens d’hériter avec ma sœur d’1,5 millions d’euros et les successions de ce niveau ne sont désormais plus imposées.
- RIEN, et pourtant, j’appartiens à « la France qui se lève tôt » à laquelle Nicolas Sarkozy a tant promis pour se faire élire...

Sarkozy, c’est : pas de cadeaux pour « la France qui se lève tôt »

Et maintenant, qu’allez-vous payer ?
Ce sont les Français qui vont devoir régler « cash » les 15 milliards de cadeaux fiscaux du mois de juillet. Le gouvernement lui-même expliquait voici quelques mois qu’il fallait 3 % de croissance en 2008 pour absorber « le paquet fiscal ». Aujourd’hui, tous les économistes en France comme en Europe tablent sur une croissance en France inférieure à 2 %.

La facture, ce sera :
- Création de « franchises médicales » sur les consultations, les médicaments, les examens, les analyses...
- Augmentation de la TVA (baptisée TVA sociale) ;
- Transfert de charges vers les collectivités locales non compensées par l’État, qui contraignent à l’augmentation de la fiscalité locale ;
- Hausse prévisible de la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) ;
- Suppression de 23 000 postes de fonctionnaires ;
- Augmentation des tarifs publics et abandon au secteur privé de services publics comme GDF ;
- Baisse du pouvoir d’achat pour tous, abandon des promesses (par exemple l’augmentation de 25 % du minimum vieillesse).

Le pouvoir d’achat, il ne faut pas en parler, il faut l’augmenter !



  Derniers articles  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste lance ses propositions pour une Europe féministe - 08/03/2019  
  13/03/2019 : Le Parti socialiste fait du « bien manger » un enjeu majeur de notre société - 05/03/2019  
  13/03/2019 : La lettre d’Emmanuel Macron : des mots pour le dire, des actes pour se dédire - 05/03/2019  
  9/03/2019 : Tribune de l’Opposition « Attendez 15 ou 20 ans » ... et puis quoi encore ? - 03/2019  
  5/03/2019 : Le Parti socialiste saisit le CSA sur les atteintes au pluralisme - 25/02/2019  
  5/03/2019 : Algérie : le Parti socialiste solidaire des aspirations au changement - 04/03/2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET