Articles > A lire > Justice & police

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : François Hollande : mes 60 engagements pour la France - 26/01/2012  
  Popularité 100 % : Intervention - Débat d’Orientation Budgétaire - R.Corrier  
  Popularité 72 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
  Popularité 60 % : Sénatoriales - point presse du Parti socialiste - 24/09/2017  
  Popularité 60 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc : ordre du jour - 30 juin 2011  
  Popularité 60 % : Commission COPE : désormais, on sait à qui profite le crime ! - 26/06/2008  
     

Contrôleur général des lieux de privation de liberté - 25/09/2007

Communiqué du Bureau national

Contrôleur général des lieux de privation de liberté

L’Assemblée nationale étudie actuellement le projet de loi instituant un contrôleur général des lieux privatifs de libertés. Ce projet, adopté en 1ère lecture par le Sénat le 31 juillet 2007, est loin d’être à la hauteur de la situation des prisons et il est en retrait par rapport à ce qu’avait préconisé Guy CANIVET en 2000.

Le contrôleur général sera nommé par décret du Président de la République, après avis des commissions compétentes à l’Assemblée nationale et au Sénat, ce qui ne permet pas de garantir l’indépendance nécessaire à l’exercice de ses fonctions.

Il n’aura aucun pouvoir d’injonction et ne pourra donc, en cas d’inexécution d’une décision de justice, obliger l’administration à se conformer à celle-ci dans un délai qu’il aurait fixé.
Par ailleurs, ses visites sans préavis ne peuvent être limitées « aux seuls cas où des circonstances particulières l’exigent ».

Ses moyens seront dérisoires : 18 emplois et un budget de 2,5 millions d’euros pour s’occuper des 5 788 lieux de privation de liberté, alors que son homologue britannique bénéficie d’une équipe de 41 inspecteurs pour contrôler 139 prisons.

Le Parti socialiste demande que le contrôleur général soit doté de pouvoirs clairs en matière de visite, d’audition et d’investigation, d’accès aux dossiers et aux lieux de privation de liberté sans préavis. Cette nouvelle institution doit bénéficier d’un vrai budget et de vrais moyens.



  Derniers articles  
  23/06/2019 : Syrie : le Parti socialiste prolonge les appels pour une action humanitaire urgente à Idlib - 20/06/2019  
  23/06/2019 : Assurance-chômage : quand les actes contredisent le discours - 19/06/2019  
  23/06/2019 : Urgences : faire mieux avec moins de moyens est une provocation ! 05/06/2019  
  23/06/2019 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 27 juin 2019  
  8/06/2019 : Bar Info - Tribune de l’Opposition - 06/2019 - "Revitalisation du Centre-ville"  
  8/06/2019 : Conseil communautaire de Bar-le-Duc Sud Meuse - séance publique - jeudi 13 juin 2019  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET