Le Conseil Régional de Lorraine se retire de MADINE

13 juillet 06

Cela fait quelques mois que des rencontres ont eu lieu entre Jean-Pierre Masseret Président du Conseil Régional de Lorraine et Christian NAMY Président du Conseil Général de la Meuse et Président du Syndicat Mixte de Madine.

Pour expliciter la position du Conseil Régional, le Président Masseret écrivait le 20 juin dernier un courrier précisant au Président Namy que devant le report systématique de décisions claires tant du Syndicat Mixte de Madine que du Conseil Général de la Meuse, il envisageait de ne plus maintenir la proposition régionale de reprise du site de Madine.

Les suggestions de la Chambre Régionale des Comptes de ne plus faire participer le Conseil Régional au Comité Syndicale de Madine vont dans ce sens et justifient la non-représentation du Conseil Régional aux réunions du Comité Syndical et notre décision de ne plus financer ni le fonctionnement ni l’investissement de Madine. Cette position confirme les termes du courrier adressé à Christian Namy en sa qualité de Président du Conseil Général de la Meuse le 27 mars 2006.

Parallèlement, le Conseil Régional de Lorraine a décidé au cours de sa séance du 28 juin dernier de donner priorité à l’acquisition et au développement du site de Chambley en vue de la création d’un pôle d’activités aéronautiques et technologiques. La gestion et l’aménagement de ce dernier seront confiés à la Société d’Economie Mixte Locale Chambley-Lorraine en voie de constitution et dans laquelle il a été proposé au Conseil Général de la Meuse de participer en acquérant un minimum de 1 % de son capital

Il aurait été souhaitable comme Jean-Pierre Masseret l’a toujours proposé de créer une structure de gestion et d’aménagement commune à Chambley et Madine et éventuellement aux étangs de Lachaussée où un projet de création d’une réserve naturelle régionale mériterait d’être étudiée.

Cette proposition ainsi formulée par le Président Masseret n’était toutefois réalisable qu’à la double condition que d’une part, le Syndicat Mixte de Gestion du Lac de Madine au cours de sa prochaine réunion du 12 juillet décide de sa dissolution et que d’autre part, le Syndicat ou le Conseil Général mette à disposition du Conseil Régional de Lorraine soit pour l’euro symbolique ou par bail emphytéotique le domaine et les infrastructures de Madine.

Ainsi, le projet de création d’un site régional majeur Chambley – Madine – Etangs de Lachaussée est figé dans ses grands principes. Dès lors, le Président du Conseil Régional de Lorraine Jean-Pierre Masseret a confirmé qu’il n’accepterait plus aucun retard dans la réalisation effective de ce site régional et, sans réponse du Président Namy sous la forme de décisions du Comité Syndical et du Conseil Général de la Meuse conforme aux deux conditions précitées avant le 13 juillet prochain, il annoncerait officiellement le retrait du Conseil Régional de Madine et sa volonté de mettre en œuvre le développement de Chambley et/ou des Etangs de Lachaussée.

Il ne s’agit en aucun cas pour le Président Masseret d’interférer dans les affaires relevant de la compétence du Conseil Général de la Meuse et du Syndicat Mixte de Madine mais plus simplement de proposer de confier au Conseil Régional la charge de mettre en œuvre un développement coordonné de Chambley, Madine et Lachaussée portant sur une utilisation et une gestion annuelle de ce nouveau site touristique et économique lorrain.

A ce jour et la date " butoir " du 13 juillet étant passée, le Président Jean-Pierre Masseret ne peut que constater que les propositions du Conseil Régional de Lorraine n’ayant pas été prises en compte tant par le Comité Syndical de Madine réuni le 12 juillet que par le Conseil Général de la Meuse le 13, le Conseil Régional de Lorraine se retire de la gestion de Madine.

Jean-Pierre MASSERET

Président du Conseil Régional de Lorraine